Wissembourg – La Nef démarre avec humour

Pour lancer une saison qui s’annonce chargée comme jamais, la Nef de Wissembourg propose le spectacle de l’humoriste et chroniqueuse Marina Rollman, que l’on entend régulièrement sur France Inter.

148
Humour pince-sans-rire, fin et réfléchi pour la Suissesse Marina Rollman / ©Charlotte Abramow

Au moment de composer sa saison culturelle, Marie-Aude Schaller, la directrice des affaires culturelles à Wissembourg, a eu envie de « recommencer avec humour. On a besoin de se détendre. L’image de la montgolfière sur le programme de la saison, c’est aussi ce besoin de se réenvoler ! » Dans ses habitudes d’écoute, il y a France Inter, et la très drôle Marina Rollman. Drôle, mais pas que. « C’est une jeune trentenaire qui dresse le portrait de sa génération. Il y a au milieu de son débit élevé des fulgurances humoristiques, mais ça reste très fin. On a toute une série de vannes, mais elle fait aussi réfléchir. »

Rire et réfléchir

Sur des thématiques très féminines, voire féministes, Marina Rollman cisaille notre société avec son air propret, comme lorsqu’elle se montre sceptique sur le mariage : « Ma génération, on sait très bien qu’on va divorcer, mais c’est quand même rigolo d’essayer ». Un « Spectacle Drôle », c’est le nom de ce spectacle qui arrive en fin de course. « C’est l’une des dernières occasions de le voir », souligne Marie-Aude Schaller.

« Après, elle va travailler sur le prochain. Il est donc parfaitement rodé, et il est vraiment à l’image de ses chroniques sur France Inter : il fait rire et réfléchir. » Cette saison 2021-2022 commence donc sur de belles bases avec Marina Rollman, le 15 septembre et pour ceux qui aiment ce style, on peut d’ores et déjà signaler que le 9 octobre, la Nef recevra Noémie De Lattre et son spectacle Féministe pour Homme, qui promet également un grand moment de rire, surtout si vous y allez en couple.

CONTENUS SPONSORISÉS