Wissembourg – Il a fait le tour du monde en auto-stop

Originaire de Wissembourg, Jérémie Fischer a travaillé en tant qu’archiviste pendant sept ans avant de se lancer en 2019 dans un long voyage. Le 15 octobre à 19h30, il donnera à Wissembourg une conférence intitulée Quand un archiviste fait le tour du monde.

178
En été 2019, l’Alsacien était en route pour Strasbourg, ville de la province canadienne de Saskatchewan / ©DR

MF : En février 2019, vous avez quitté votre emploi pour un périple de
115 370 km. Pourquoi ?

Jérémie Fischer : Voyager a nourri mon besoin de changer d’air et de réaliser un rêve de jeunesse. Je suis allé en Asie du Sud-Est, aux États-Unis, au Canada, dans les Caraïbes, en Amérique latine et en Océanie. L’idée était de visiter 15 pays en 15 mois.

Et tout cela en autostop !

Oui, je pratique ce mode de déplacement depuis mes 21 ans. Cela me permet de rencontrer les habitants. Certains m’ont donné de bons plans, d’autres m’ont hébergé et sont devenus des amis. En Australie, un couple m’a même proposé une chambre pendant le confinement.

Qu’avez-vous découvert au cours de votre voyage ?

J’ai visité de nombreux sites, musées et services d’archives. J’ai découvert des documents sur l’histoire et la culture de ces pays. Je les partage désormais dans une conférence qui emmène le public dans un tour du monde mémoriel.

À votre retour, vous vous êtes lancé en tant qu’écrivain-biographe indépendant.

Oui, cette réorientation fait sens au vu de mes diplômes d’historien et d’archiviste. Mes clients, à qui je prête ma plume dans toute la France, sont des retraités qui souhaitent transmettre leur histoire à leurs descendants, très demandeurs.

Vous vous chargez de l’écriture, mais également des recherches.

Je me charge de tout, et je fais du sur-mesure. Par exemple, le témoignage d’une dame m’avait permis d’écrire 10 lignes sur son père qui avait participé à la Seconde Guerre
mondiale. À force de recherches, j’ai pu rédiger 20 pages. La cliente a été très émue d’apprendre le parcours de son père !

Vous avez aussi publié un ouvrage illustré de 1 400 photos, Journal d’un autostoppeur sur les routes du monde !

Il retrace mon aventure au jour le jour. La conférence de vendredi aux Archives municipales sera suivie d’une séance de vente/dédicace. Je serai également présent au Salon du livre de Wissembourg ce week-end. Sur desracinesalapage.fr se trouvent les informations sur les conférences, les biographies et mon livre.


Le chiffre : 115 370 

Le trentenaire a parcouru 115 370 km pendant son voyage autour du monde.

CONTENUS SPONSORISÉS