Vosges – Faire wabi-sabi dans une cabane Nutchel

Nutchel a planté son premier village de cabanes français à Plaine, dans la vallée de la Bruche, proposant aux visiteurs une expérience de déconnexion-reconnexion immersive dans la forêt.

191
Déconnecter dans la simplicité et la chaleur d’une cabane en forêt. / ©DR

Là où s’étendait autrefois un village-vacances abandonné, la jeune entreprise européenne Nutchel a « renaturé » le site de sept hectares au milieu de la forêt du Donon. Exit les vieux bungalows amiantés des années 70, place à trente-sept cabanes cosy. Entrer dans une de ces « boîtes en bois, c’est non seulement un visuel épuré, mais aussi une odeur de bois », détaille la directrice Clémence Rousseau-Dumarcet, assise sur un tronc d’arbre face à la montagne. « C’est l’expérience de toujours revenir au plus simple avec des matériaux recyclés comme des palettes de chantier, ou bruts, comme le liège de nos ateliers menuisiers. »

La philosophie japonaise de l’humilité

Comment vivre humblement, en appréciant l’imperfection et l’impermanence du monde qui nous entoure… Clémence s’est inspirée de cette philosophie japonaise, “Wabi-sabi”, c’est-à-dire « l’acceptation du cycle de la vie et de la mort ». Dans la même ligne, « nous proposons aux gens de se déconnecter, pas de wifi ici !, et de se reconnecter en trois temps. Avec la nature d’abord, avec soi-même ensuite, en réapprenant à faire des choses simples comme allumer une lampe à huile, puis avec les autres, dans des activités de partage, comme faire un feu de camp pour le barbecue ».

Si « 15% de la valeur du séjour sont investis dans la renaturation du site », que l’on se rassure, « les touristes ne seront pas abandonnés à eux-mêmes ! Le niveau de confort est élevé, avec un poêle à bois, un sauna, car le moment du retour des simplicités à la chaleur est important ».

Une épicerie responsable, alimentée par des artisans locaux, fournit également les produits frais de saison, comme ce panier-repas “munster-spaetzle”. « L’Alsace a une réputation qui la précède, sa gastronomie, son hospitalité… Les gens sont gentils et respectent la nature. » Voilà pourquoi Nutchel, après un premier village ouvert dans les Ardennes belges, a eu un coup de cœur pour l’humble vallée de la Bruche.

Réservations sur www.nutchel.be

CONTENUS SPONSORISÉS