Véronique Gayot dévoile son côté animal

Paru le 18 juin, l’album Animal est un véritable concentré d’énergie, une contribution évidente au genre BluesRock, dans lequel les auditeurs retrouvent la voix unique, grave et rocailleuse de la chanteuse.

251
La chanteuse alsacienne vient de sortir un nouvel album, Animal – / ©JPS

L’expressivité de l’artiste alsacienne Véronique Gayot ressemble à celle d’un chat sauvage. C’est sans doute pourquoi son premier album se nomme WilCat. Celui-ci, encensé par la critique, est le fruit d’une collaboration avec l’auteur-compositeur et guitariste Timo Gross. Cette année, le label Grand Cru Record a produit avec Véronique Gayot un deuxième album, Animal. 

Il se compose de dix titres originaux, essentiellement inspirés par un Blues traditionnel, avec des sons modernes et urbains, des rythmes énergiques et grooves, des chansons intimistes, et avec la participation de guests de renom, comme l’harmoniciste Paul Lassey. L’auditeur retrouve dans chaque morceau la signature vocale de la chanteuse et les arrangements remarquables de Timo Gross. 

Bientôt en tournée

C’est entourée d’une nouvelle équipe de musiciens professionnels, et avec une énergie communicative, que Véronique Gayot révèlera sur scène tous les côtés sauvages et les secrets épicés de cet album. Ils seront en tournée à partir du mois de septembre, pour emmener les spectateurs dans un tourbillon d’émotions. Cette tournée passera par l’Allemagne et très certainement en Alsace : « J’espère me produire en Alsace. J’habite et je suis originaire de la région d’Obernai, où j’ai fait mes premiers concerts quand j’avais 20 ans. Je connais bien l’Alsace du Nord aussi. J’ai vécu pendant 15 ans à Brumath, où j’ai eu l’occasion de travailler avec plusieurs musiciens de Haguenau et de Wissembourg», explique la chanteuse, qui se réjouit de remonter sur scène après une pause imposée par la crise du Covid.   

CONTENUS SPONSORISÉS