Vaccination en pharmacie

55

Un décret publié le 5 mars au Journal officiel autorise les pharmaciens, les sages-femmes et les infirmiers à vacciner contre le coronavirus. Les personnes prioritaires restent les plus de 75 ans, les plus de 50 ans souffrant de comorbidités et les adultes atteints d’une pathologie à très haut risque de forme grave du Covid-19. À partir de la semaine du 15 mars, le vaccin AstraZeneca pourra être administré en pharmacie, sans ordonnance. En revanche, la prise de rendez-vous sera obligatoire, sur place, par téléphone ou via l’application covid-pharma.fr, utilisée par quelques établissements. Il est prévu que les officines proposant le vaccin soient référencées sur le site sante.fr.  

CONTENU SPONSORISÉ