Une tradition d’autrefois : le Brejel

La commune d’Engwiller serait-elle le fief des traditions culinaires et paysannes d’antan ? Samedi 11 janvier, l’Association de Musique et Danse Folklorique organise un repas traditionnel, le Brejel, pour la 8e fois. Souvenir du déjeuner dominical d’autrefois.

0
150

Edition après édition, le succès est au rendez-vous lors des événements organisés par l’Association de Musique et Danse Folklorique (AMDF) d’Engwiller. Ses membres portent les couleurs du folklore alsacien, et mettent à l’honneur les traditions culinaires ancestrales comme le Harri Owe (voir MF n° 185) et le Brejel.

Une recette traditionnelle

Au sein de l’AMDF, Margot Vogler dirige le groupe de danse folklorique où elle transmet aux couples de danseurs les pas et figures des danses d’antan : « c’était le repas du dimanche, après avoir tué le cochon, bien souvent le seul de la semaine avec de la viande », raconte Margot Vogler. Une fois par an, en janvier, les membres de l’association sont au fourneau et cuisinent le Brejel. « Tous les abats du porc sont rôtis : poumons, cœur, foie, trachée, également la poitrine. À côté, vous faites brunir de la farine que vous versez ensuite sur la viande. La sauce doit être abondante. Et vous laissez mijoter cette préparation durant 3 heures », indique Margot Vogler qui conseille des pommes de terre en robe de chambre pour accompagner le Brejel. Lors du repas traditionnel, et pour les réticents, l’AMDF prévoit aussi de l’estomac de porc farci. La salle sera comble et les convives prêts à se régaler, cette recette donne envie de se mettre à table ! 

Le Brejel : le 11 janvier dès 11h30 à la Maison des Loisirs d’Engwiller Réservation obligatoire au 03 88 9 40 92 ou 06 07 40 49 17 – 10 €