Théâtre : Une saison généreuse

La saison 2019/2020 du théâtre de Haguenau sera une nouvelle fois à la hauteur des ambitions de son directeur Éric Wolff. Entretien, juste avant la présentation d’une saison « généreuse ».

0
108
Micky & Addie ©Cynthia Jacquelet

Maxi Flash : Cette année, la programmation du Relais culturel nous emmène en voyage ? 

Eric Wolff : Oui, à la découverte de l’autre, et dans une certaine forme de poésie. On peut dire ça à travers la programmation d’un certain nombre de groupes musicaux, comme Les violons bulgares ou Yves Jamait pour la chanson française, avec cette envie d’emmener les gens en voyage et de leur permettre de découvrir autre chose, de s’enrichir tout simplement. Je crois que nous sommes cette passerelle dans le chaos du monde actuel, pour trouver plus de tendresse ou de poésie dans une programmation exigeante et accessible en même temps, des spectacles reconnus nationalement ou internationalement. Nous sommes plutôt dans le haut du panier.

MF : La mouette de Tchekhov, qui sera joué au mois d’octobre est un très bon exemple ?

EW : Oui. Dans une mise en scène de Philippe Person très contemporaine. Tchekhov n’est pas un auteur forcément évident, mais il a cette façon de nous parler des passions humaines, des désespoirs et de l’amour. Du coup, avec des auteurs reconnus, ou indémodables, ça peut raisonner. J’ai envie de dire que nous programmons des spectacles populaires, mais exigeants, et pertinents, qui posent des questions, qui interrogent, qui ne sont jamais bêtifiants.

MF : Avec, cette année encore, des spectacles pour le jeune public et pas mal d’artistes de la région…

EW : Oui, il y a trois spectacles de compagnies régionales, comme la pièce de Feydeau. Et, effectivement, pour le jeune public, on accompagne des compagnies locales et nous sommes dans la même démarche que pour les spectacles en soirée. Là aussi, on se doit d’être exigeant.

MF : Et le directeur du Relais culturel de Haguenau est heureux des moyens qui sont mis à sa disposition ?

EW : Oui, tout à fait, j’ai plutôt de la chance, j’ai une adjointe à la culture et un maire qui sont sensibles à la culture, c’est très agréable, c’est un vrai plus, et notre Théâtre est un très bel instrument.

MF : Comment qualifier cette nouvelle saison culturelle qui commence cette semaine ?

EW : Elle est… généreuse !