Une saison culturelle enchantée

Du côté de Schweighouse-sur-Moder, la particularité de la saison culturelle est d’être destinée au jeune public, avec des spectacles pour enfant comme « Petit Jean et la forêt enchantée » qui ouvre l’année le 27 octobre à 17h.

0
89

Au programme, des spectacles qui s’adressent à un public très jeune, mais aussi familial avec « La compile de Capitaine Sprütz » le 1er février, « Y aura-t-il de la dinde à Noël » et « Sur un fil l’espace d’un instant » le 18 décembre, ou encore pour ados, « Un océan de rides » au mois de janvier. La saison se terminera en juin par le festival « Y’a qu’ça qui conte ».

Un travail essentiel vers les publics de demain

Le service culturel de la ville dirigé par Sylvain Vogel y associe depuis cette saison de nombreuses actions d’éducation artistique, grâce à un savoir-faire et une motivation sans limites, et des « outils » comme la bibliothèque municipale : « Le projet est de croiser les disciplines du spectacle vivant de la lecture et du cinéma, de créer des passerelles », affirme Sylvain Vogel, sur la même longueur d’onde que l’adjointe à la culture, Isabelle Chaudron qui parle de « semer des graines ».

La ville de Schweighouse construit un travail essentiel vers les publics de demain, un travail de liens entre l’éducation et la culture, et Sylvain Vogel de citer Olivier Py le directeur du festival d’Avignon « L’éducation c’est la culture qui commence, et la culture c’est l’éducation qui continue ». Qui dit « jeune public » dit «représentations scolaires» pour les écoles de Schweighouse et alentours, et cette année, les jeunes gens seront particulièrement enchantés par la programmation et l’action culturelle de la ville.