Une reprise attendue avec impatience

Depuis le déconfinement, les travaux de sécurisation et de restauration des sentiers ont repris pour le Club Vosgien de Niederbronn-Reichshoffen. Tandis que les randonnées organisées, elles, sont, pour le moment, toujours suspendues.

0
93

C’est une dizaine de bénévoles du Club Vosgien de Niederbronn-Reichshoffen qui, depuis le 11 mai, sillonnent les quelques 700 km (de Niederbronn à Sturzelbronn en Moselle) de sentiers du secteur pour veiller à l’entretien de chacun d’entre eux. Un travail réalisé tout au long de l’année, à l’exception de celle-ci en raison de la pandémie de Covid-19.
« L’annonce du confinement a mis un coup d’arrêt à tous les travaux en cours et à venir, y compris ceux liés à la tempête Cynthia qui a eu lieu juste avant le confinement et qui a fait un certain nombre de dégâts. Il était donc urgent que l’on reprenne tout cela », explique Christian Tisserant, l’inspecteur des sentiers.

Un label qualité européen

Un important travail de reconnaissance et de remise en état a donc été entrepris : nettoyage des sentiers, débroussaillage, tronçonnage, restauration de marches et de rambardes ou encore contrôle du balisage. « Ces travaux sont en partie finis », précise Christian Tisserant.

La priorité a été donnée au fameux rectangle rouge correspondant à la traversée du massif vosgien et raccordé au GR 53. C’est le sentier emblématique du Club Vosgien, un des plus longs (430 km) et des plus anciens, qui a obtenu un label qualité européen l’an passé faisant de lui le premier itinéraire certifié de France au niveau européen. Dans le secteur, ce sentier s’étire sur plus de 21 km, d’Obersteinbach aux ruines spectaculaires du château de la Wasenbourg.

Des randonnées très prisées

Mais les efforts se sont également concentrés sur tous les chemins circulaires autour de Niederbronn-les-Bains très pratiqués et qui comptent déjà de nombreux randonneurs.

Pour autant, les sorties collectives sont, pour le moment, toujours suspendues et le chalet du Wintersberg, où les promeneurs affluent le dimanche après-midi, n’a pas rouvert ses portes. « C’est difficile d’imposer le port du masque à nos bénévoles, essentiellement retraités, durant toute une journée. De même qu’organiser des sorties en petits groupes alors que nous sommes parfois jusqu’à 120 personnes sur une randonnée», explique Guy Enderlin, le président. Il attend donc avec impatience les prochaines annonces du gouvernement. En espérant que le Club Vosgien de Niederbronn-Reichshoffen, qui compte près de 1300 adhérents, puisse reprendre ses activités pour la saison estivale.