Bitschhoffen : Une promesse de taille

Cet automne, une statue de bronze représentant une Alsacienne enceinte a été installée devant la mairie de Bitschhoffen. Baptisée La Promesse, elle symbolise l’espoir d’une vie meilleure après les tourments de la guerre.

514

L’histoire de cette statue est étroitement liée à celle de la commune. Après la Deuxième Guerre mondiale, Bitschhoffen était détruit à 95 % et les villageois se sont armés de courage pour tout reconstruire. La Promesse, cette Alsacienne en bronze de 270 kg et de
2,20 m de haut, rappelle cette époque et la volonté des habitants de faire « renaître le village ». Cette œuvre est l’idée de l’ancienne association socioculturelle et du groupement interassociations Inas. Elle a été financée bénévolement et sculptée par Thierry Delorme, un artiste de Thal-Marmoutier. Très connu, il a fait preuve de son talent en réalisant la statue de Charles Trenet à Vinassan, de Georges Brassens à Sète, ou de Claude Nougaro à Toulouse. Il œuvre également pour la région. On lui doit notamment la statue d’un moine devant l’abbatiale de Wissembourg, la première sculpture qu’il a réalisée après ses études, celle d’un berger à Uberach, ou encore la Fontaine du Platteschlecker à Bouxwiller.

Les bénévoles se sont énormément investis dans ce projet

Une fois la statue prête à être installée, les bénévoles ont préparé son emplacement. Ils se sont chargés, entre autres, du terrassement, de la dalle flottante, du pavage, du chemin d’accès et du mur de soutènement. Un banc cintré, réalisé par le personnel des carrières Loegel de Rothbach, situées à quelques kilomètres de là, a également été posé. La statue est désormais en place et sera inaugurée l’été prochain, en espérant que la crise sanitaire ne soit plus qu’un mauvais souvenir à ce moment-là.

En attendant, les promeneurs peuvent admirer cette œuvre atypique : « L’idée est originale. On ne trouve nulle part ailleurs une statue représentant une Alsacienne enceinte ! Tout le monde a adhéré au projet et au message que nous voulions faire passer. Un panneau explicatif sera apposé pour rappeler que cette oeuvre rend hommage à tous ceux qui ont reconstruit le village pour nous », explique François Anstett, maire de Bitschhoffen et président du groupement interassociations Inas.

CONTENU SPONSORISÉ