Une nuit des musées virtuelle à Haguenau

0
195

Confinement oblige, on y est presque habitués, la nuit des musées sera virtuelle cette année. Exceptionnellement, ce sont les musées qui s’invitent chez les internautes avec le hashtag #NuitDesMuséeChezNous lancé par le ministère de la culture.

Toute la soirée du samedi 14 novembre, les réseaux sociaux officiels de la nuit des musées vous feront passer une véritable nuit au musée, dans votre canapé. 

Sur Facebook, dès 16h, les amateurs d’art découvriront un film d’animation réalisé par les élèves de l’école primaire le Clos Perrine au Musée Hôtel Dubocage de Bléville pour “La classe, l’œuvre !”. A partir de 18h, place à des concerts, visites guidées, coulisses, spectacles… Une véritable nuit au musée dans son canapé.

Sur Twitter, dès 18h, la nuit des musées propose des quiz, tests et énigmes sur son compte.

Sur Instagram, entre 18 et 23h, les musées prendront la parole pour présenter des anecdotes autour de leurs œuvres et collections.

Les grands musées nationaux et régionaux ne sont pas les seuls à se prendre au jeu ! 

La classe de terminale spécialité Arts Plastiques du Lycée Schuman visite le musée de Haguenau.

Une exposition virtuelle des lycéens de Haguenau 

A Haguenau par exemple, les musées et archives travaillent depuis plusieurs mois avec une classe de terminale du lycée Schuman, spécialité Arts Plastiques, eux-aussi dans le cadre du projet “la classe, l’œuvre”.

Ce 14 novembre aurait du se tenir leur exposition éphémère Archéologie-fiction du futur qui questionne sur l’archéologie du futur : “que diront les archéologues du 41e siècle sur notre société ? Que restera-t-il de nous et comment notre mode de vie sera-t-il compris et muséifié en 4040 ?”

L’exposition est évidemment reportée, comme elle l’a déjà été au printemps (les élèves étaient alors en 1ère) mais cette nuit des musées virtuelle sera l’occasion de présenter une partie de leur travail sur les réseaux sociaux.

Pendant plusieurs mois, les élèves sont allés à la rencontre des différents métiers que l’on retrouve au sein d’un musée : une régisseuse, une médiatrice, une scénographe ou encore des métiers de la communication, pour apprendre à réaliser une exposition de A à Z“, explique Clémence Nicloux, médiatrice du musée de Haguenau.

Ils ont également rencontré Eric BOËS, archéologue à l’Institut national d’archéologie préventive de Strasbourg, qui leur a fait découvrir les métiers de l’archéologie, les étapes et méthodes de fouilles, et les différentes démarches d’analyse des objets.

Grâce à leur travail et à ces interventions, ils ont sélectionné des objets d’aujourd’hui “qui pourraient avoir résisté à 2000 ans d’enfouissement” et les ont vieilli, rouillés.

Rendez-vous sur la page Facebook et le compte Instagram des musées et archives de Haguenau pour découvrir une mise en bouche de leur travail !

Un coquetier du 21e siècle retrouvé par les archéologues du futur, en 4040.