Une nouvelle école pour Offendorf

0
121

Datant des années 1970, l’école maternelle d’Offendorf a été démolie cet été. Elle sera remplacée d’ici fin 2019 par une école toute neuve, avec un service périscolaire.

Devenue ancienne et jugée trop petite, l’école maternelle «Les Petits Matelots» a été démolie au courant de l’été, afin de laisser place à une structure flambant neuve. Les fortes chaleurs et les difficiles opérations de désamiantage ont quelque peu retardé les choses, mais les travaux de reconstruction ont pu commencer à la fin du mois d’août.

« Les fondations et les dalles sont en place. Maintenant, les murs en béton s’élèvent », affirme Denis Hommel. « Construite au même endroit que l’ancienne, la nouvelle école sera plus grande, pour s’adapter au développement démographique » précise encore le maire de la commune.

De plus en plus d’enfants.

Dans les années 1970, la démographie était plus faible qu’aujourd’hui. De 3, on est passé à 5 classes dans la commune d’Offendorf, dont des classes bilingues. La superficie passera de 500 à 1 200 m2. La nouvelle école comportera un seul niveau et se situera exactement au même endroit que la précédente, c’est-à-dire à proximité de l’ESCO, l’Espace Sportif et Culturel d’Offendorf.

Il y aura deux entrées possibles, un parking, un auvent, un grand préau. Le petit parc avec ses agrès a été conservé. L’architecture de la nouvelle école sera plutôt contemporaine, avec des lignes pures, et ses équipements seront adaptés aux réalités pédagogiques.

Des besoins au niveau du périscolaire.

« Il y aura dans cette école une salle de motricité plus grande, des salles très fonctionnelles, et aussi un périscolaire de 50 places, où les enfants pourront se rendre à midi et en fin d’après-midi. Un service périscolaire est déjà en place depuis 2014 à l’école primaire, mais il ne peut plus accueillir tout le monde », confirme le maire. En attendant que la nouvelle école soit construite, les élèves de maternelle suivent les enseignements dans une école provisoire modulaire, installée près de l’ESCO. Si tout se passe bien, ils pourront « déménager » pour Noël 2019, ce qui représenterait un beau cadeau.

Encore un peu de patience pour que petits et grands travaillent dans les meilleures conditions possibles.