Une nouvelle chaufferie biomasse à Brumath

0
323

Lors du dernier Conseil Communautaire de la Communauté d’Agglomération de Haguenau (CAH), a été annoncée la construction d’une chaufferie biomasse collective, sur le site du collège de Brumath.

Depuis cet été, le collège de Brumath connaît une importante restructuration. « Ce collège, j’y étais déjà dans les années 1960 », souligne Étienne Wolf, le Maire de Brumath.

« À l’époque, il était tout neuf. Il a connu quelques travaux depuis, mais n’a jamais été restructuré ». Sous-dimensionné, le collège a aujourd’hui une capacité de 600 élèves, contre les 720 qu’il devrait pouvoir accueillir. Plus de 14 millions d’euros ont donc été injectés par le Conseil Départemental du Bas-Rhin, qui en a la compétence, afin de totalement le réaménager.

Une chaufferie commune

Dans le cadre de ces travaux d’envergure, il est question d’une nouvelle chaufferie.
« L’école maternelle et l’école élémentaire à proximité du collège ont également un certain âge. Nous avons donc proposé de créer une chaufferie en commun », ajoute Étienne Wolf. « De plus, un terrain à côté de l’école va accueillir un futur périscolaire, qui lui aussi devra être chauffé. C’est également le cas du gymnase municipal ». Le Conseil Départemental, la Communauté d’Agglomération de Haguenau et la ville de Brumath ont donc décidé de construire ensemble cette nouvelle chaufferie collective.

Chauffer avec des matières végétales

«Nous essayons aussi de développer un côté écologique. C’est pourquoi cette chaufferie sera une chaufferie biomasse, comme il en existe déjà au centre-ville». Cette première distribue la mairie, la police, la médiathèque et une garderie. Une chaufferie biomasse est un système de chaufferie alimenté par des matières végétales. La future chaufferie du collège fonctionnera avec des pellets (granulés de bois), qui seront produits localement.

Un terrain lui sera destiné dans l’enceinte du collège, dont les travaux devraient être achevés pour la rentrée scolaire de 2020/2021. Le budget global est de
1,3 millions d’euros, répartis entre les 3 collectivités (Conseil Départemental, CAH, et Brumath).