Une marche très populaire

Le 23 février, l’Amicale Artistique et Sportive «d’laufer de Wœrth» organise une marche populaire internationale. De 7h à 17h, pour le plaisir des yeux et des jambes, trois parcours seront tracés dans la forêt de Gœrsdorf et la forêt domaniale de Pfaffenbronn. Dans le Bas-Rhin, une centaine de marches de ce type sont organisées chaque année.

0
144

Sous l’égide de la Fédération française des Sports populaires (FFSP) les dinguos de marche s’élanceront de la salle des fêtes de Goersdorf et pourront parcourir des boucles de 6, 10 ou 18km, pour une participation de deux euros (assurance comprise): « Notre marche populaire se passe principalement en forêt, c’est ce qui fait l’une de ses particularités. Nous partons de Goersdorf direction Mitschdorf, nous passons dans la forêt de Lampertsloch, nous arrivons au Soultzerkopf, puis dans la forêt domaniale de Pfaffenbroon, pour revenir vers le col du Wiep, avant Goersdorf », raconte Andrée Burkhardt, présidente depuis 2009.

Le ravitaillement est prévu sur les parcours

Sur le plus grand parcours, trois postes de contrôle/ravitaillement seront installés, avec petite collation gratuite (pain d’épice, chocolat, café et thé) et petite restauration payante au 2e et 3e poste, avec même… des knacks. Étonnant, non ? Sur le tracé intermédiaire, il y aura deux postes, le 1er gratuit et le 2e avec restauration payante et enfin, pour ceux qui ne feront « que » 6 km, la collation sera gratuite. L’organisation doit être parfaite : « On se débrouille pour que tout le monde soit arrivé pour 17h », poursuit Andrée Burkhardt.

Plus de mille participants chaque année

En 1990, le directeur d’école à Woerth Michel Busser, aquarelliste et touche à tout, avait dans un premier temps mis en place une association de peintre. Pour lui permettre d’exister et d’organiser des expositions, il fonde l’Amicale Artistique et Sportive «d’laufer de Wœrth» au moment où les marches populaires s’installent en France. L’association de marcheurs compte rapidement une soixantaine de membres, contre quarante aujourd’hui, mais la manifestation avait attiré l’an dernier 1280 personnes, un chiffre constant si le temps est lui aussi de la partie. Dans ce cas, c’est double plaisir, car les médecins l’affirment, la marche est l’activité la plus profitable pour le corps :
« Quand le moral n’est pas très bon, si l’on est capable de marcher, à son rythme évidemment, il n’y a rien de mieux qu’une promenade », conclut la présidente de l’association. 

Infos : 06 20 29 90 66