Une application contre les tiques

341

Les tiques sont de retour, avec les maladies qu’elles peuvent transmettre. La réouverture des parcs et forêts est une aubaine pour ces petites bêtent qui se gorgent de sang et peuvent transmettre la maladie de Lyme par leur piqûre. L’Inrae lance une nouvelle version de son application gratuite « signalements tiques » qui se base sur les signalements du public. Via un smartphone ou un ordinateur, les utilisateurs peuvent indiquer les piqûres de tiques détectées sur leur corps ou ceux de leurs animaux. Cet outil veut permettre d’éviter des contaminations, puisque 15% des tiques sont porteuses de la bactérie responsable de la maladie de Lyme.