Une amende pour avoir ramassé des déchets ?

611

A Strasbourg, dans les collectifs de ramassage de déchets, Loïc Krun est une figure bien connue. Depuis six ans, armé de sacs poubelle et de gants, il est le pire cauchemar des bouteilles en plastique et des mégots qui décorent les rues de la capitale alsacienne. Ce mardi 16 mars en fin de journée, il rassemble son butin à côté d’une poubelle publique, devant le bâtiment de l’Association d’accueil et d’hébergement pour les Jeunes: 14 kilos de déchets (30 sacs poubelle) ramassés en une heure avec trois amis. Des agents de la police nationale l’interpellent alors, et l’avertissent qu’il recevra 90€ d’amende pour « dépôt d’ordure sur la voie publique ». Loïc leur explique qu’il n’a pas de voiture et qu’il lui est impossible d’amener tous ces sacs à la déchetterie. Il a pour habitude de les placer sur le parcours des équipes de propreté. Mais le lendemain, les ordures sont toujours là. Les policiers sonnent chez Loïc et le menacent de doubler l’amende. Son désarroi a vite fait le tour des réseaux sociaux, et Loïc a reçu une vague de soutien importante, qui a permis le retrait de sa contravention. Les six dernières années, le cleanwalker estime avoir ramassé 10 tonnes de déchets.  

CONTENU SPONSORISÉ