Un peu de douceur dans ce monde de brutes !

0
310

Mertzwiller. 12h50, le 16 octobre dernier. Solan, 4 ans, lâche dans le ciel un ballon. Six jours plus tard, Alessandro, soufflé, le découvre en Italie. Le fameux ballon a parcouru 800 kilomètres !

Avec l’aide de ses parents, Claudia et Arnaud Peter, Solan a attaché au ballon gonflé à l’hélium, une petite carte glissée dans un sac hermétique : « Je m’appelle Solan, j’ai 4 ans ». Ils y ajoutent ses coordonnées et quelques informations, une adresse email pour un retour de réception et le petit texte en langue anglaise, car on ne sait-on jamais.

Un périple dans les airs

Le 22 octobre, les parents de Solan reçoivent dans leur boîte email un message inattendu. Celui d’Alessandro, 31 ans. Il vit à San Michele Mondovi (Piémont CN) en Italie. C’est lui qui a trouvé le ballon le matin même à 9h30. Il a joint une photo, celle du ballon de Solan trouvé dans une prairie à deux pas de chez lui. Il a ajouté une carte GPS afin de géolocaliser l’endroit exact de sa découverte permettant ainsi de connaître le nombre de kilomètres parcourus par le ballon.

Claudia et Arnaud découvrent avec étonnement qu’à vol d’oiseau, le ballon a parcouru 800 kilomètres entre la France et l’Italie ! Un voyage extraordinaire, et une vraie surprise pour le petit et ses parents, « nous ne nous attendions pas à recevoir un message. Nous pensions que le ballon allait rester accroché dans un arbre » raconte Claudia. En effet, généralement, les ballons gonflés à l’hélium parcourent quelques dizaines de kilomètres ou explosent à une altitude élevée. Il arrive que l’un d’eux défie les éléments comme celui de Solan en parcourant plusieurs centaines de kilomètres. Celui du jeune garçon a sans doute profité d’une météo favorable, porté par les vents. En attendant, Solan s’est fait un nouvel ami, à qui, peut-être, il rendra visite un jour ou l’autre.