Uttenhoffen : Un jardin dédié à la création artistique

Après un début de saison confiné, les Jardins de la Ferme Bleue, situés à Uttenhoffen, accueillent à nouveau les visiteurs. Pour une invitation à la nature et à la culture.

0
31

Voilà plus de vingt ans maintenant que la Ferme Bleue d’Uttenhoffen ouvre ses jardins au public. « Cette maison a près de 500 ans, c’est une rescapée de la Guerre de Trente Ans. Nous l’avons achetée en 1981 et l’avons entièrement restaurée et remodelée tout en conservant l’authenticité et l’âme du bâti », expliquent Alain Soulier et Jean-Louis Cura, les propriétaires.  Ce magnifique bleu qui habille la ferme n’est autre que le « bleu de Hanau », couleur traditionnelle des maisons protestantes du nord de l’Alsace. Quant aux jardins, ils ont été créés sous l’œil avisé de Jean-Louis Cura, paysagiste de métier. Un «jardin régulier contemporain à la française», labellisé « jardin remarquable » en 2005.

Un jardin d’architecture et de taille

Les 17 ares de la propriété sont composés d’une suite de jardins entièrement taillés à la main. Les visiteurs sont ainsi transportés dans différentes ambiances : le jardin structuré de carrés de buis et où chaque topiaire (l’art de tailler les végétaux) est différente. L’allée à l’italienne composée de cyprès. La serre où poussent jasmin et figuier. Et le jardin de cristal style Renaissance avec son mur en trompe-l’œil peint par Edgard Mahler (auteur de la façade de la pâtisserie Christian, à Strasbourg).

« C’est un jardin d’architecture et de taille. La perspective y est fondamentale. Tout est structuré, tracé de façon rigoureuse et très graphique », ajoute Alain Soulier. On y trouve toutes les variétés d’arbres et de plantes qui peuvent être sculptées : hêtre, buis, if, charmille. Mais aussi la glycine ou encore le lierre. Sans oublier les touches de couleurs apportées par les hortensias et les géraniums qui s’associent parfaitement avec le bleu de Hanau. Et les œuvres d’art, ici et là, en accord total avec l’environnement. « Le jardin a été conçu pour accueillir des œuvres d’art contemporaines ».

Des événements culturels variés

« C’est un jardin qui nous correspond et dans lequel nous vivons quotidiennement. [Alain Soulier y a même installé son activité de création d’abat-jour]. Tout est fait avec amour et enthousiasme », et cela se voit. Un salon de thé a été créé afin d’accueillir les visiteurs après leur promenade. Des événements artistiques et musicaux sont organisés tous les ans comme les «Impromptus de la Ferme Bleue», des dîners-concerts dont le prochain aura lieu le 14 août. Ainsi que des expositions temporaires: actuellement, l’exposition « De Terre… ou Terrestre », du sculpteur Antoine Halbwachs. Enfin, les jardins de la Ferme Bleue font également chambre d’hôtes, pour ceux qui souhaiteraient profiter encore un peu plus de ce cadre idyllique.