Un collège bientôt refait à neuf

La première pierre de la restructuration du collège de Brumath a été posée vendredi 14 juin, par les élus du Conseil Départemental Frédéric Bierry (Président), et Étienne Wolf (Vice-Président et Maire de Brumath).

0
125

Construit au début des années 1960, le collège permet d’accueillir 600 élèves. Pourtant, celui-ci en compte actuellement 720 répartis dans les deux bâtiments existants ainsi que dans une structure modulaire provisoire mise en place à la rentrée 2013.

Vétustes et trop petits, ces bâtiments ne répondent plus aux normes actuelles. Salles de cours sous-dimensionnées, problèmes d’isolation, installations électriques et ventilation passées ne permettent pas aux élèves d’étudier dans les meilleures conditions et génèrent d’importantes consommations et dépenses.

Trois phases de travaux

Sa restructuration était donc nécessaire. Le projet vise à réorganiser l’ensemble des espaces, à rénover l’ensemble des salles de classe et locaux, et requalifier la cour et les aménagements extérieurs, avec la création d’un préau, l’organisation des cheminements et la sécurisation de l’entrée principale du collège. Objectifs : être aux normes en matière de sécurité incendie, d’accessibilité, au niveau thermique et sismique. Des salles de cours supplémentaires et des locaux d’accompagnement pour élèves et personnel seront créés. Les travaux à venir s’étaleront sur trois phases, jusqu’en janvier 2022. Dès juillet 2019 démarrera la construction du bâtiment extension N1 et des logements rue du Château.

D’autres projets liés

Le projet prévoit également la construction d’une chaufferie biomasse collective, mutualisée avec la Ville de Brumath et la Communauté d’Agglomération de Haguenau. Elle devrait être mise en service à l’automne 2020.

Le coût total de l’opération s’élève à 14,85 M€ TTC pris en charge par le Conseil Départemental du Bas-Rhin.

La pose de cette première pierre marque également l’engagement de la ville et du Conseil Départemental dans le projet de reconstruction du gymnase, de la piste d’athlétisme, et de développement de l’offre sportive pour les collégiens, mais aussi pour un public plus large.