Un chaton sauvage sauvé à Wittring

325

C’est en promenant son chien dans la forêt de Wittring (57) la semaine dernière, qu’une femme a découvert un chaton sauvage agonisant dans un ruisseau. Elle l’a amené, sur les conseils de la SPA, dans la clinique vétérinaire des Faïenceries. A son arrivée, le félin se trouvait dans un état d’urgence absolue. « Le chaton était comateux et en hypothermie sévère, il ne déclenchait même plus le thermomètre. Son pronostic vital était très très réservé », expliquent les employés de la clinique sur leur page Facebook. « Il ne s’agit pas d’un chat domestique, mais d’un chat sauvage forestier, le Felis Silvestris. En cette période hivernale, les proies se font rares et ce chaton de 4 mois, étant incapable de chasser sans l’aide de sa mère, s’est retrouvé affamé et affaibli par ce grand froid ! ». 

La clinique a tout mis en place pour le sauver : perfusion, tapis chauffant. Après quelques heures, Sylvestre (c’est ainsi qu’ils l’ont nommé) s’est précipité sur sa gamelle pour l’engloutir ! Le lendemain, le chaton était hors de danger. Il a été rapatrié au GORNA, un centre de soins agréé pour la faune sauvage à Saverne, où il sera choyé jusqu’à ce qu’il reprenne des forces, que les conditions climatiques lui permettront de retrouver la liberté et qu’il sera capable de chasser tour seul.  

CONTENUS SPONSORISÉS