Un cercle vertueux

0
52

Une ferme aquaponique de 9 000 m2 va prendre racine au Port autonome de Strasbourg. De l’agriculture urbaine hors-sol et sous abri, pour laquelle activités aquacoles et agricoles s’alimentent mutuellement.

Dans le cadre de ce projet, il s’agit de créer un cycle autonome comme un écosystème. On nourrit les poissons, élevés en bassins couverts pour éviter le développement d’algues.

En déféquant, les poissons chargent l’eau en nutriments. Elle sert alors à alimenter le compartiment végétal où poussent des salades, tomates, poivrons…

Les légumes filtrent l’eau qui est renvoyée, propre, aux poissons.  Les serres seront chauffées en récupérant l’énergie fatale de la chaufferie biomasse du port.

En 2020, la centrale biomasse déjà vertueuse sera connectée à cette ferme.

Ce projet illustre la démarche d’écologie industrielle du Port autonome.