Un camping niché au pied des Vosges du Nord

La saison a repris au camping du Heidenkopf, à Niederbronn-les-Bains. Accueillis dans des conditions sanitaires renforcées, les visiteurs peuvent à nouveau profiter d’un séjour « placé sous le signe de la détente et de la réoxygénation ».

350

Ici, pas de mobil homes ni de gros complexes aquatiques, mais uniquement des tentes, des caravanes et des camping-cars. Le camping du Heidenkopf préserve son authenticité.

« Nous sommes situés à l’orée de la forêt, à 250m d’altitude, dans un écrin de verdure. Les gens viennent ici pour se détendre et pour profiter de cette atmosphère de camping d’antan », explique Sylvie Tanguy, la gérante. Aux alentours, les campeurs ont le choix entre plusieurs sites d’escalades et de nombreux sentiers de randonnées dans les massifs du Heidenkopf et du Wintersberg, au pied des Vosges du Nord.

Le camping, qui a débuté sa saison, dispose de 75 emplacements. Il est équipé d’une aire de jeux, d’une table de ping-pong, d’une salle commune et d’une connexion wifi gratuite. Mais aussi d’une tente « coccinelle » où tout est déjà installé à l’exception des draps de lit, produit vaisselle, éponge et torchon qui doivent être emportés. Les sanitaires ont été refaits. Et un protocole strict (marquages au sol, parois en plexiglass, désinfection et nettoyage des locaux publics plusieurs fois par jour, gel hydroalcoolique à disposition) a été mis en place pour préserver la santé des visiteurs.

Une saison particulière

Sans surprise, c’est une clientèle issue des pays du Nord que reçoit généralement Sylvie Tanguy. Des Allemands, des Belges, des Néerlandais : « Ce sont des gens qui apprécient particulièrement ce genre d’endroits préservés, au beau milieu de la nature ».

Les Français sont essentiellement des curistes et ne représentent pas plus de 20% des touristes. Quant à l’âge moyen des visiteurs, Sylvie observe une certaine mixité. « Nous avons autant de jeunes que de retraités ». Mais beaucoup manquent encore à l’appel.
« Nous avons quelques réservations, mais avec la pandémie, beaucoup d’étrangers ne viendront pas. Ce sera une saison difficile ».

À moins que les touristes français et alsaciens en profitent pour venir se détendre, le temps d’un week-end, dans ce chaleureux et authentique camping d’Alsace du Nord.   

www.camping-niederbronn.eu

CONTENUS SPONSORISÉS