Un beau renfort pour Haguenau

L’ancien professionnel du Sélestat Alsace Handball, Kévin Beretta est un cadeau tombé du ciel pour l’ASH. Il retrouve le formateur de ses débuts, Pierre Trautmann, et espère surtout prendre du plaisir dans une équipe qui tourne déjà bien.

0
216

L’ASH va avoir belle allure sur la phase retour de Nationale 3 ! Le leader de la poule 6 (10 matchs, 8 victoires, un nul, une défaite) a réussi le tour de force de rapatrier en Alsace Kévin Beretta, l’ancien pistolera des Violets de Sélestat, époque D2 et surtout époque LNH ! Quatre ans dans l’élite du handball français avant de redescendre en N3 tout en préparant sa reconversion (à Hoenheim puis Saint-Cyr sur Loire), c’est un CV plutôt intéressant, surtout pour un joueur qui n’aura que 30 ans au mois de mai prochain ! Interrogé par les bénévoles du club, Kévin Beretta ne vient pas en vedette, conscient que l’équipe fait déjà du bon boulot depuis l’été dernier : « L’équipe tourne super bien et comme je l’ai dit au staff et aux joueurs je viens simplement jouer et m’éclater avec eux et j’espère vraiment participer à tout ça. »

Un premier gros test dès le 26 janvier

Auprès de son formateur, dans ses jeunes années, Pierre Trautmann, Kévin Beretta va regoûter aux joies de l’Alsace, mais aussi retrouver quelques anciens amis du centre de formation du SAHB, Arnaud Batt ou Paul-Bertrand Weber. « Un accueil des plus agréables », selon l’ailier, qui affirme qu’il fera « de [son] mieux sur et en dehors du terrain ».

Le coach Pierre Trautmann sait aussi très bien pourquoi il a tenté (et réussi) d’attirer Beretta dans ses filets : « Il a les valeurs humaines que nous développons et sa plus-value dans le groupe va être son expérience du très haut niveau qu’il a côtoyé. » Premier élément de réponse, le 26 janvier, avec un déplacement à Marckolsheim, actuel troisième du championnat à seulement deux petits points de l’ASH. 2020 sent la poudre !