Un air d’Amérique du Sud en Alsace

Vous êtes à la recherche d’une activité ludique qui sort de l’ordinaire ? Et pourquoi pas une petite balade en plein cœur de l’Alsace accompagnée… de lamas ? C’est ce que propose Christine Trendel au Clos des Lamas, à Gumbrechtshoffen. Une découverte Maxi Flash.

0
365
Christine Trendel est éleveuse de lamas lainés depuis 16 ans maintenant, une véritable passion pour elle. Parmi les 17 bêtes de Christine, beaucoup ont déjà remporté plusieurs prix.

« Aujourd’hui, c’est à la mode d’avoir des lamas… Mais il y a 16 ans, on me regardait comme une extraterrestre ! », s’amuse Christine Trendel, éleveuse de lamas et d’alpagas à Gumbrechtshoffen. Ces boules de poils originaires d’Amérique du Sud, elle en est devenue fan presque du jour au lendemain. 

« A l’époque, j’étais passionnée par les chevaux. Puis j’ai fait une mauvaise chute. J’ai alors décidé de me tourner vers un animal plus calme. C’est comme cela que je me suis intéressée aux lamas et aux alpagas », détaille-t-elle. « J’ai d’abord acheté deux femelles, puis un mâle. Et rapidement je me suis lancée dans l’élevage de lamas lainés. C’est devenu une véritable passion ! Il faut dire que ce sont des animaux tellement beaux ! En plus ils sont intelligents, propres et ne font pas de bruit ». Et ce n’est pas Lara, une habituée des lieux, qui dira le contraire. 

« Comment peut-on résister à leurs bouilles? En plus, je trouve qu’ils sont apaisants. La dernière fois, je suis venue avec une amie et nous discutions avec Christine autour d’une tarte aux pommes tout en regardant les lamas, c’était vraiment agréable », raconte-t-elle. Parmi les dix-sept bêtes de l’enclos, on compte de nombreux champions. « Elles ont toutes une superbe génétique. Chaque année, je participe à des concours et l’une d’entre elles remporte toujours un prix », précise fièrement Christine.

La laine et les bienfaits

Avec son association Lama’s Touch – Le Clos des Lamas, elle propose plusieurs activités autour de ses animaux : promenades, anniversaires, vente de laine issue de ses lamas et alpagas, ateliers et stages de filage de laine ou encore tricot. Elle vend aussi ses propres créations. « La laine de lamas et d’alpagas tient huit à dix fois plus chaud que la laine d’agneau. Et comme elle ne contient pas de lanoline, il n’y a pas d’allergies ». 

Tout est 100% naturel, fait par Christine elle-même. Depuis 5 ans, elle est également formée en « médiation par l’animal » et travaille beaucoup avec les enfants.
« On observe de très bons résultats chez les enfants qui manquent d’assurance et de confiance en eux, mais aussi chez les enfants porteurs de handicaps. Il y a une véritable interaction », conclut Christine. Un animal à la fois original, sensible et adorable qui mérite qu’on s’intéresse à lui.  

L’association Lama’s Touch propose plusieurs activités autour de ses animaux : promenades, vente de laine, ateliers de filage ou encore médiation par l’animal / ©Anne Durand