Uhlwiller – « L’apprentissage est le meilleur moyen de transmettre un savoir-faire »

Après un apprentissage et divers stages dans le métier de mécanicien automobile, Tom Lienard s’est fait embaucher à la concession Porsche de Hœnheim. Aujourd’hui, il s’y épanouit. Récemment, il a obtenu le grade de « mécanicien bronze » au sein de l’entreprise.

894
Tom continue de travailler pour passer « mécanicien argent » au sein de la concession / ©DR
Maxi Flash : Votre parcours pourrait susciter des vocations dans l’apprentissage…

Tom Lienard : J’ai fait un CAP, un bac pro et un BTS au Lycée Émile Mathis de Schiltigheim. En bac pro, j’ai fait mon premier stage au garage multimarques Bertrand d’Uhlwiller, mon village. C’est grâce au responsable, maître mécanicien, que j’ai eu envie de me lancer dans la mécanique. J’y ai fait mon apprentissage pendant deux ans jusqu’en 2020. Une fois terminé, je ne voulais plus continuer mes études, mais intégrer le monde du travail. J’ai été engagé chez Feu Vert à Lampertheim pendant un an. J’ai beaucoup appris là-bas, mais ce n’était pas l’expérience dont je rêvais. C’est peut-être dans une concession que j’allais trouver ce que je cherchais.

Comment a commencé votre histoire avec Porsche ?

Sur Facebook, je suis tombé sur une publication de Porsche. Ils recrutaient des apprentis pour le Porsche Institute, un centre d’apprentissage près de Paris. Les apprentis y sont formés uniquement sur la marque. J’ai rempli le formulaire et envoyé mon CV. Après plusieurs semaines d’attente, le centre m’appelle et me dit que mon profil est intéressant. Ils me proposent de me trouver une concession près de chez moi pour commencer la formation. Ma candidature est transmise à Porsche, à Hœnheim. Sans retour, je décide de me rendre sur place. Le directeur m’accueille. À la place de m’envoyer au Porsche Institute, il préfère m’engager en CDI et me former sur le tas. J’ai commencé à la concession le 2 novembre 2020. C’est une marque prestigieuse et l’on prend le temps de bien faire les choses. Maintenant, j’aimerais évoluer dans la marque Porsche et rejoindre, un jour peut-être, une écurie de course.

Conseillez-vous l’apprentissage aux jeunes ?

Il n’y a rien de mieux que le terrain pour savoir quelle voie on souhaite suivre. Pour moi, l’apprentissage est le meilleur moyen de transmettre un savoir-faire. Je conseille à tous les futurs mécaniciens de commencer dans un garage multimarques. On y apprend tout.

CONTENUS SPONSORISÉS