Traditionnel conte de Noël en alsacien

0
17

À l’approche de Noël, le Théâtre Alsacien Saint Nicolas Haguenau présente son traditionnel conte de Noël à Haguenau, avec les enfants de l’école ABCM Zweisprachigkeit.

Après de 110 ans, le Théâtre Alsacien Saint Nicolas (TASN) de Haguenau n’a pas pris une ride. Au contraire : chaque année, ses traditionnels contes de Noël remportent un grand succès.

C’est là même l’essence de la troupe : « Ce sont des traditions qui ont été gardées de décennie en décennie », raconte Jean-Marie Barnewitz. « Dans nos archives, nous avons découvert que le Théâtre Saint Nicolas proposait déjà des contes de Noël après la Deuxième Guerre mondiale, peut-être même avant. Aujourd’hui nous ne sommes plus que deux troupes à les jouer en Alsace, alors les spectateurs viennent parfois de loin pour y assister ». 

Des enfants dans la troupe

Bien que l’alsacien soit en perdition, certaines écoles et associations résistent encore et toujours pour la préserver. C’est le cas de l’école ABCM Zweisprachigkeit de Haguenau. Depuis plus de 10 ans, le metteur en scène Daniel Hoeltzel du TASN y anime un atelier théâtre et permet aux petits d’approfondir leur alsacien. Les enfants participants jouent ensuite un rôle de figurants dans les contes de Noël annuels. « Les plus débrouillards ont parfois même quelques phrases à lire » se réjouit Jean-Marie Barnewitz. « C’est toujours sympa de les voir dans ces contes, et les parents sont toujours très fiers d’eux. Il y a quelque chose de merveilleux, de féérique ! ».

Voilà une jolie manière d’initier les enfants à l’alsacien et au théâtre. « On espère que par la suite ces enfants vont devenir prendre la relève dans notre troupe. Certains finissent par obtenir des rôles ! »

Uf de Spüer vom Bàbbe

Les 7, 8 et 9 décembre, le TASN jouera le conte de Gilbert Huttler, Uf de Spüer vom Bàbbe. « C’est l’histoire de Juliette, attristée au moment des fêtes de Noël de n’avoir jamais connu son père. Son voisin lui offre un nain de jardin qui prend un aspect humain: ensemble, ils vont partir sur les traces de son père. C’est un conte féérique, de temps à autre, elle entendra la voix de son père, elle rencontrera des animaux, traversera une forêt…  C’est un conte pour les petits comme pour les grands ! »