Tour de France en roulotte

Gilbert Maréchal, de Salmbach, est parti début mai sur les routes de France, avec son tracteur, sa roulotte, son four à tartes flambées et son chien, pour faire la promotion de l’alsacien et des autres langues régionales. Le voilà en Vendée, où il fait, comme depuis le début du voyage, de belles rencontres.

0
205

Le tour de France a été soigneusement préparé. Gilbert Maréchal a construit sa roulotte pièce par pièce, essentiellement avec des matériaux de récupération, il y a même mis des colombages à l’intérieur. Aujourd’hui, avec son tracteur de 1956, sa roulotte et son four à tartes flambées, il ne passe pas inaperçu !

DÉCOUVERTE DE L’ALSACE

En mai, il a pris le départ avec son chien, Max. Son épouse Marguerite le rejoint de temps à autre pour quelques étapes. Le but du voyage est de rencontrer des gens lors de conviviales soirées tartes flambées et de parler des langues régionales, autour de la chronologie de l’alsacien fixée à la roulotte : « Je fais le Tour de France pour promouvoir la langue alsacienne, raconter son histoire, de l’époque celte, romaine, jusqu’à nos jours. Parler des langues qui s’y sont rajoutées. Cette histoire, la plupart des Alsaciens eux-mêmes ne connaissent pas », déclare Gilbert, qui se trouve désormais en Vendée, avant de descendre sur Bordeaux.

Depuis son départ, malgré une panne en Moselle, tout se passe bien et il rencontre énormément de monde : « Les gens sont interpellés par la roulotte, ils viennent me voir. On fait des soirées tartes flambées, il y a du monde presque tous les soirs », se réjouit Gilbert.

ÉCHANGES ENRICHISSANTS

En fonction des gens qui le contactent, le programme change parfois : « Des gens, que je connais ou que je ne connais pas, me contactent via Internet et, si c’est possible, on prend rendez-vous. Souvent, ce sont des membres d’associations. Nous parlons des langues de chacun et c’est super intéressant », conclut l’Alsacien.

À 67 ans, après avoir beaucoup travaillé et s’être occupé de ses enfants, il profite de ses premières vacances ! Seul impératif : être rentré le 14 septembre pour fêter ses 45 ans de mariage avec Marguerite !

Suivre l’aventure sur Facebook : La roulotte de l’outre foret