Toujours la même passion

0
203
Anne-Marie Bloch, Présidente de La Compagnie des Archers de Wissembourg

La Compagnie des archers de Wissembourg a tenu dimanche dernier son traditionnel concours 2×18 m au gymnase du Sivom. L’occasion de mettre en lumière le club et sa Présidente Anne-Marie Bloch.

Comme depuis quelques années maintenant, le concours de tir à l’arc organisé par la Compagnie des archers de Wissembourg marque le coup d’envoi de la saison en salle. Anne-Marie Bloch, la Présidente du club, est en train de finaliser les licences. « On devrait avoir entre 30 et 40 licenciés cette année », avance-t-elle. « Il y a trois ans, on était encore près d’une cinquantaine. Comment expliquer ce recul ? On perd pas mal de jeunes depuis deux ans, à cause notamment des études. Puis, ils sont aussi un peu moins motivés qu’avant.
Le dimanche, ils ont autre chose à faire. »

Anne-Marie Bloch a toutefois observé avec plaisir l’arrivée de tireurs dans la catégorie benjamins – « environ six ou huit » –, qui montre que l’intérêt pour la discipline existe toujours chez les plus jeunes. C’est également le cas chez la Présidente, passionnée par son sport depuis 1982, date de son arrivée au club de Wissembourg.

« Je suis le dernier dinosaure du club », se plaît-elle à rappeler. Pourtant, rien ne la prédestinait à décocher des flèches. Anne-Marie Bloch est née à Marseille et a mis le cap sur l’Alsace pour officier dans l’enseignement au « collège puis au lycée à Wissembourg ». « J’ai commencé à m’y mettre au collège. Dans le temps, il y avait un truc qui s’appelait “sport optionnel”. On avait pu acheter des arcs et des skis. Avec quelques “clampins”, on avait envie d’essayer et c’est parti comme ça. Et la première fois que j’ai enseigné, j’ai monté les arcs à l’envers (rires).»

Un titre de championne du monde

La Phocéenne a très vite réglé la mire. Elle commence à faire des compétitions au début des années 90 et elle accumule rapidement les bons scores. Aujourd’hui, les titres de championne de France, elle ne les compte plus vraiment. Mais une médaille d’or détiendra à jamais une valeur singulière dans son cœur : celle décrochée à Madrid lors des championnats du monde par équipe en 2005. « On avait battu les Américaines, c’était le coup de tonnerre dans le monde du tir à l’arc », se souvient Anne-Marie Bloch. Ce jour-là dans la capitale espagnole, la Wissembourgeoise d’adoption avait tiré comme d’habitude.
« Il ne faut pas se prendre la tête parce que c’est les championnats du monde, c’est une compétition comme une autre. Je n’avais pas plus de pression que cela, j’étais le boute-en-train de l’équipe. »

Une bonne humeur qui inonde la Compagnie des archers de Wissembourg depuis plus de 35 ans.