Suzuki Swace Hybrid : le break qui en rappelle un autre

Issu des accords commerciaux passés avec Toyota, le break Swace est le clone de la Corolla Touring. Mais Suzuki joue la carte marketing avec une seule motorisation hybride et deux finitions très complètes à un prix attractif.

160
Pour se différencier, la Swace arbore une calandre en nid d’abeille et des feux LED à double faisceau qui affinent l’avant. / ©dR

Disons-le tout de suite, la Swace a tout de la Toyota Corolla et ce manque d’originalité est peut-être son seul et unique défaut. La vraie différence se situe sur la face avant Suzuki qui adopte des projecteurs LED à double faisceau et une grande calandre hexagonale en nid d’abeille. À l’arrière, le hayon réalisé en matériaux composites légers pour favoriser l’efficacité énergétique de l’auto est barré de feux larges sur l’extérieur qui s’affinent en allant vers le centre.

Un seul moteur hybride

Dans l’habitacle, si ce ne sont les logos Suzuki, le mobilier est identique à celui de la Corolla qui a le défaut d’être « fun » est très bien fini avec des matériaux sans reproche. Quant aux équipements, idem. La Swace reprend les technologies de Toyota mais en les concentrant en grand nombre avec deux niveaux de finitions. 

Quasiment rien ne manque dès le premier niveau et ce qui est omis est ajouté sur le niveau supérieur Pack pour 1 500 € de plus. Il n’y a que la peinture métallisée qui est proposée en option pour 700 €. Comme pour la Corolla, l’atout de cette Swace, c’est son coffre avec la possibilité d’y caser 596 litres de bagages. Ce volume peut passer à 1 606 litres d’un seul geste via le levier qui permet de rabattre à distance les sièges arrière pour former un vaste plancher plat qui peut en plus être placé en position basse pour ranger des objets plus encombrants. La Swace est animée par une mécanique hybride Toyota de 122 chevaux, composée d’un moteur essence quatre cylindres en ligne de 1,8 litre pour une puissance de 98 ch, qui est accouplé à un moteur électrique de 53 kW, soit 88 ch alimentés par une petite batterie de 3,6 kWh. 

Le coffre généreux de la Swace est l’un des ses principaux atouts.

Cela permet à la Swace d’afficher une puissance combinée de 122 ch. Alors sur la route, sachant qu’il lui faut 11,1 secondes pour passer de 0 à 100 km/h, il faut lui faire confiance et ne pas en exiger trop côté reprises. Avec un couple de 142 Nm à 3 600 tr/min maximum, elle n’a pas vraiment de souci à tirer ses 1 400 kg, mais ce n’est pas un foudre de guerre avec sa boîte CVT, et si on accélère trop fort, le moteur s’emballe en nous vrillant les oreilles. Le sélecteur de mode de conduite (NORMAL, ECO ou SPORT) permet d’adapter le système aux conditions de circulation ou aux désirs du conducteur. Dans certaines conditions, comme dans un parking par exemple, on peut même rouler en 100 % électrique en sélectionnant le mode EV, mais c’est très bref. 

Lors de notre essai sur les routes du Vexin normand, nous avons pu le vérifier : la Swace tient ses promesses de frugalité avec une moyenne en parcours mixte de 4,5 l/100 km. Cette performance, ajoutée à une liste impressionnante d’équipements et d’aides à la conduite fournies dès le premier niveau Privilège à 29 550 €, fait de la Swace un break très attrayant qui pourra séduire les familles ou les entreprises nécessitant un gros volume de chargement, une consommation réduite, tout en restant exigeant sur le confort et les équipements de sécurité et d’agrément.  

Suzuki Swace
Dans l’habitacle, la seule différence esthétique avec une Corolla tient au logo Suzuki sur le volant.

CONTENUS SPONSORISÉS