Surprise au Concours mondial de Bruxelles

0
21

Pour la 1ère fois dans l’histoire de ce prestigieux concours, ce n’est pas un champagne français qui s’impose dans la catégorie Vin pétillant. Parmi les 700 vins mousseux qui ont participé au concours cette année, le jury a décerné, à la surprise générale, son Prix de la Révélation Internationale à un belge. Le champagne français ne finit qu’en 2e position. Le vainqueur est un vin mousseux nommé Chant d’Eole Brut Blanc de Blancs, dont le propriétaire est Hubert Ewbank. Une belle victoire pour la Belgique, qui compte beaucoup moins de producteurs qu’en France. La raison de cette réussite : le domaine est celui qui est situé le plus au sud du pays, la craie au sol est la même que celle de la Marne, et le producteur s’est associé à des producteurs de champagne français, plantant 15 hectares de chardonnay, exploités à la mode champenoise. Comme dit le propriétaire, « le savoir-faire reste français » !