Surbourg – Quand le Brésil rencontre l’Alsace

Vous avez sans doute déjà vu Livia au marché. Personnellement, j’ai eu la chance de découvrir sa culture et sa cuisine brésilienne alors qu’elle régalait les convives, c’était à l’anniversaire de mon amie Simone.

693
Livia et son mari Emmanuel proposent également la livraison des beignets brésiliens à domicile / ©DR

Livia, c’est une passionnée de cuisine. Elle a commencé petite, en aidant sa mère et sa grand-mère. Elle maîtrise plusieurs recettes, qu’elle a apprises dans les différentes régions du Brésil où elle a habité. Aujourd’hui, elle les fait goûter aux Nord Alsaciens qui croisent son food truck sur les marchés, ou qui font appel à ses services pour des mariages ou d’autres grandes occasions. Je n’ai pas pu m’empêcher de lui demander comment elle était arrivée jusqu’ici.

C’est avec un grand sourire qu’elle m’a répondu. Dans son pays, Livia était avocate. Il y a une dizaine d’années, comme d’autres personnes célibataires, elle a recherché son amour de jeunesse sur les réseaux sociaux : Manu, un Nord Alsacien qu’elle avait rencontré en vacances. Elle l’a retrouvé, puis l’a rejoint en France. Aujourd’hui, ils sont mariés et sont les heureux parents d’un petit garçon.

Du droit à la cuisine

Ensemble, ils ont décidé de faire découvrir la cuisine brésilienne aux Alsaciens. « Pour pouvoir exercer mon métier d’avocate ici, je devais retourner à l’université française pendant quelques années. J’ai préféré me tourner vers ma deuxième passion, la cuisine. Je préparais souvent des spécialités brésiliennes pour nos amis, et ils appréciaient tellement que ça m’a donné envie de me lancer », se souvient Livia.

Au début, pas de food truck, mais des tables et une tonnelle. « C’était compliqué. Il fallait du temps pour tout monter, démonter, je n’étais pas à l’abri du froid et du vent. Heureusement, nous avons eu l’idée d’acheter un véhicule », ajoute-t-elle. Ce joli food truck rouge sur lequel on lit Hopla Brésil est désormais connu sur quelques marchés nord alsaciens. On y trouve toutes sortes de beignets salés dont Livia a le secret. « Les clients me disent qu’ils voyagent avec ma cuisine. Leurs retours me font plaisir. Les gens découvrent un peu mon pays, comme j’ai découvert l’Alsace. Cette région me plaît beaucoup ! J’aime la façon de vivre des Alsaciens, ce sont des gens très sympathiques, et j’adore leur nourriture, comme la choucroute ! », me confie Livia.

M.B.

CONTENUS SPONSORISÉS