Strasbourg – Le Top Music Live touche encore la lune

Le 5 mai, 12 000 personnes se sont rendues au plus grand concert gratuit d’Alsace au Zénith de Strasbourg, organisé par la radio Top Music. L’Alsacien Claudio Capéo, Amel Bent, Joyce Jonathan, Marina Kaye, Jérémy Frérot ou encore Feder ont interprété leurs plus grands tubes sur scène.

128
Une vingtaine d’artistes ont répondu présents / ©LD

17h15 :

Dès 17h15 déjà, sous une pluie fine, les spectateurs s’amassent dans les files d’attente devant le Zénith de Strasbourg. Des noms – ceux des têtes d’affiche du jour – sont dans toutes les bouches, comme celui de Claudio Capéo, d’Amel Bent, de Charlie Winston ou encore de Feder. Quarante-cinq minutes plus tard, les portes s’ouvrent enfin. Les plus impatients courent vers l’intérieur pour être « le plus devant possible », pour pouvoir admirer leurs stars favorites. Malgré les injonctions de la sécurité qui demande de ne pas courir, certains passent au travers. Dedans, le public se précipite aussi devant les différents stands pour se restaurer ou boire un coup.

Les plus téméraires sont venus tôt, malgré la pluie. / ©LD

18H20 : 

Il est 18h20, la première partie est sur le point de commencer. Les premières notes sont jouées par Jewly et ses musiciens, puis J.J Ann, Christel Kern et Redlight Dreams, le groupe d’Estelle, une des animatrices d’On est tous debout tous les matins sur Top Music de 6h à 10h. Entre chaque formation, Erwan Le Guilloux, un autre animateur, prend le micro, chauffe la salle et fait la promo des artistes invités. André Manoukian fait une apparition à ses côtés. D’ailleurs, Déborah Leclercq, qui s’est déjà produite avec lui sur scène, clôturera cette première partie. En backstage, le pianiste n’en rate pas une miette.

20H : 

L’heure approche. Pour laisser entrer tout le monde dans le Zénith, le véritable début du Top Music Live est décalé de dix minutes. Le DJ français Feder ouvre le bal avec un set de vingt minutes, de quoi bien chauffer le public.    

EN COULISSE : 

Depuis le début de la soirée, dans un recoin sombre de la scène, l’équipe de Bee Prod s’occupe de la retransmission du show. Pour l’occasion et pour capter les meilleures images, une véritable grue a été placée dans la fosse. Par moment, elle survole même le public à quelques centimètres au-dessus des têtes. Derrière le rideau, Quentin, Antoine et toute l’équipe sont à la réalisation. Leur installation est impressionnante. Devant eux, les images filmées par la dizaine de caméras réparties dans la salle.   

L’équipe de Bee Prod à la réalisation. / ©LD

SUR SCÈNE :

Charlie Winston, auteur du célèbre tube Like A Hobo monte sur scène à son tour. Il en profite pour présenter son nouveau single Algorithm. Joyce Jonathan et Jérémy Frérot prennent le relais. L’équipe d’On est tous debout fait la transition entre chaque artiste. Nono propose son blind-test et Estelle réalise son fameux Estelle challenge. Amel Bent, attendue par beaucoup, propose une entrée digne d’une rockstar. Elle n’attend pas longtemps pour viser la lune. Marina Kaye, victorieuse de La France a un incroyable talent à seulement treize ans, fait une entrée plus discrète, mais envoûte le public avec son tube Homeless mondialement connu. Vient le tour de Cécilia Krull, autrice – entre autres – de My Life Is Going On, célèbre générique de La casa de papel. Avant de finir en beauté avec Claudio Capéo, Christophe Schalk et Pascal Muller, respectivement président et directeur adjoint de la radio, ont annoncé la date du prochain Top Music Live. Ils vous donnent rendez-vous à la fin de l’été le 20 septembre à Colmar.      

CONTENUS SPONSORISÉS