Strasbourg : Des conducteurs et contrôleurs de la CTS agressés

115

Le sentiment d’insécurité des agents de la CTS (Compagnie des Transports Strasbourgeois) ne fait que s’intensifier. En moins d’une semaine, cinq agressions se sont déroulées sur le réseau. Le 25 novembre dernier, deux individus en scooter ont tiré au pistolet à billes sur un chauffeur de bus dans le quartier de Cronenbourg. Le lendemain, même situation, visant cette fois-ci un tram à l’arrêt Ostwald Wihrel. Les violences se sont poursuivies le week-end avec des bus et trams cible de projectiles. L’une des vitres d’un tram de la ligne B a d’ailleurs été fracturée. Le syndicat CGT-CTS a exercé son droit de retrait dimanche 29 novembre en soirée. Le fonctionnement de la ligne B a été modifié, et la préfecture a mis en place des patrouilles conjointes avec la Direction départementale de la Sécurité Publique (DDSP), la CTS et la police municipale.

CONTENUS SPONSORISÉS