Stand up for the mea culpa

0
95

La semaine dernière, Gad Elmaleh a reconnu les accusations de plagiat partagées sur YouTube par CopyComics en début d’année 2019. S’il reconnaît s’être inspiré des Américains ainsi que d’autres artistes pour ses sketchs, il condamne l’acharnement médiatique dont il se juge victime depuis des mois. Dans son prochain spectacle, l’humoriste souhaite justement aborder la question du plagiat, mais aussi des réseaux sociaux et du traitement de la presse.