Skoda Fabia, les grands espaces

La nouvelle Skoda Fabia coûte aussi cher que ses concurrentes de chez Peugeot ou Renault. Mais en matière de praticité, c’est toujours la reine de la catégorie.

32

Il y a encore quelques années, Skoda proposait systématiquement des modèles plus abordables que ceux des marques concurrentes. Mais maintenant que le constructeur tchèque utilise tout le meilleur de la technologie du groupe Volkswagen et profite d’une bien meilleure image, les prix s’envolent. La nouvelle citadine Fabia de quatrième génération, par exemple, se négocie à partir de 16 730 €. A titre de comparaison, la jolie Peugeot 208 démarre à 16 200 € et la dernière Clio, à moins de 16 000 €. Pour ce prix, la tchèque affiche des lignes dans les canons de la marque, pas franchement audacieuses : elle préfère le conservatisme à l’agressivité de certaines concurrentes. Basée sur le même châssis que la Volkswagen Polo, la Seat Ibiza et l’Audi A1, la Skoda Fabia privilégie les volumes intérieurs sur le dynamisme extérieur.

Une vraie petite limousine

Ces proportions classiques lui permettent d’offrir un intérieur aux volumes absolument imbattables. Aux places arrière, on ne manque ni de garde au toit ni d’espace aux genoux. Les citadines les plus généreuses de la catégorie ne peuvent rivaliser et la Tchèque offre également un coffre aussi grand que celui d’une Golf. Avec 380 litres de volume, il n’est battu que par celui de la Clio qui triche un peu (pour revendiquer 391 litres, il fait appel à un double plancher contrairement à celui de la Skoda). Aux places avant aussi, la Fabia se montre particulièrement accueillante. La finition n’a rien à envier à celle d’une Volkswagen Polo et la jolie planche de bord possède tous les équipements technologiques du marché en option. Sur la route, la Fabia se révèle à la fois confortable et agréable à conduire. Dotée uniquement de moteurs essence, elle joue même les luxueuses en haut de gamme avec le bloc de 110 chevaux accouplé à la boîte automatique à double embrayage optionnelle, douce et réactive. Même le 3 cylindres 65 chevaux de l’entrée de gamme (boîte manuelle 5 vitesses) offre un agrément correct, qui rebutera seulement les angoissés des insertions sur autoroute avec ses accélérations modestes.

Un prix élevé mais justifié

Alors oui, cette Fabia coûte désormais plus cher que ses concurrentes en entrée de gamme. Mais à y regarder de plus près, elle reste avantagée au niveau du rapport prix-équipement : le modèle de base bénéficie déjà de la climatisation, d’une présentation cossue et de la compatibilité smartphone Apple Carplay/Android Auto. Même sur le haut de gamme en finition Style avec le moteur de 95 chevaux (22 720€), la liste d’équipement reste légèrement meilleure que celle d’une Clio ou d’une 208 à l’addition similaire. Mais au-delà de ce rapport prix-équipement raisonnable et de la technologie intéressante, c’est surtout l’habitabilité imbattable de la Fabia qui fera la différence. Si vous cherchez une citadine la plus spacieuse possible, il n’y a pas match.

CONTENUS SPONSORISÉS