SIMCA 1301 SPECIAL 1974

Sa face avant stylée en nez de requin et ses feux de brouillard jaunes m’ont donné envie d’en apprendre un peu plus sur cette Simca 1301 SPECIAL. Qu’a-t-elle donc de special par rapport à la 1301 ? Rendez-vous avec Alain et son exemplaire du 14 février 1974 qui a migré d’Italie.

0
538

Au commencement les 1301 et 1501 sont des évolutions esthétiques des 1300 et 1500 de 1963. La 1301 Special est une réelle avancée technique. Quand elle apparaît en Février 1970, elle se place comme une voiture haut de gamme à l’allure sportive. En 3 ans, elle connaîtra de nombreux changements au niveau esthétique et optionnel.

À sa sortie elle reçoit un intérieur bien plus luxueux que la 1301 avec une garniture en skaï et tissu, un tableau de bord au look « sport » avec 4 cadrans et le levier de vitesse migre du volant au plancher. En septembre de cette même année, lorsque la 1501 Special est arrêtée, la 1301 Special est équipée de la calandre noire à feux de brouillard intégrés. S’en suivront plusieurs modifications comme un volant 3 branches et sur demande un toit en vinyle à partir de 1972. Le compte-tours fera partie de la dotation de série à partir de cette même date. En 1973 elle sera dotée d’une console centrale. Les rapports de boîte et une légère perte de puissance viennent modifier quelque peu les performances. Avant cette même année les feux de brouillard de la calandre sont blancs et les feux de recul sont oranges, après 1973 les feux de la calandre sont jaunes et les feux de recul sont blancs.
Quand la 1501 a fait sa sortie, la 1301 souffrant d’une sous-motorisation s’est retrouvée sur le bord de la route. Après plusieurs modifications à partir de la culasse de la 1501, la 1301 Special fait découvrir une puissance raisonnable de 70 ch din. Les 4 rapports synchronisés de la boîte permettent une conduite souple grâce à un couple fort bien réparti entre 2400 et 4600 tr/min.
Ainsi équipée, cette 1301 Special vogue sur l’autoroute à une vitesse moyenne de 140 km/h.
Question tenue de route, rien de bien particulier à évoquer, le train avant à roues indépendantes compense la rigidité de l’essieu rigide arrière.
Assis au volant on peut dire qu’elle est très confortable, du moins c’est l’opinion du
propriétaire et la mienne. Elle se montre un très bon compromis entre le volume de son habitacle, un bon confort de visibilité grâce à ses grandes vitres et ses performances.
Le volant 3 branches est énorme et me fait même pensé à celui des Mustang. La planche de bord supporte les 4 cadrans cerclés de chrome, plusieurs boîtes à gants, un allume cigare, un lave glace électrique et même un dégivrage de la lunette arrière. Bref elle a tout pour séduire une famille et rentre aisément dans la gamme des grandes routières.

Sur ce modèle de 1974, Alain me fait remarquer les clignotants latéraux ainsi que
la plaque d’immatriculation carrée à l’arrière. caractéristiques de sa provenance italienne. Pour le coup, elle porte bien sa couleur vert olive… Le toit, qui était à l’origine en vinyle a dû être repeint en noir. Arrivée en France en 1986, cette voiture a connu le même propriétaire pendant de nombreuses années. Elle ne roulait pas beaucoup mais l’entretien était bien suivi.
C’est après avoir vu un exemplaire identique en bleu au Lac de Madine, qu’Alain s’est intéressé de près à cette Simca. Roulant régulièrement avec la 1100 de son frère, il s’est donc mis en quête d’acquérir une 1301 Special. Projet très vite concrétisé en ce début d’année.
Par la même occasion, il découvrit que son père en avait possédé une. Comme quoi les Simca sont des voitures appréciées dans la famille. Quelques petits travaux sont encore à prévoir afin de parfaire l’entretien de cette auto qui globalement a été très bien conservée.
À côté de ça, Alain est sur un gros projet de restauration complète d’une coccinelle ayant subit une customisation des années 80… Une vraie partie de plaisir avec son lot de surprises.

FICHE TECHNIQUE
Moteur : 4 cylindres en ligne essence
Emplacement : longitudinal avant
Puissance fiscale : 7 CV
Cylindrée : 1290 cm3
Puissance max : 70 ch à 5400 tr/min
Nombre de soupapes : 8
Alimentation : carburateur double corps
Boîte de vitesse manuelle à 4 rapports
Type de transmission : propulsion
Suspensions av : leviers triangulés , barre stabilisatrice
Suspensions arr : essieu rigide
Longueur : 4,46m
Largeur : 1,58m
Hauteur : 1,42m
Freins av : disques
Freins arr : tambours
Vitesse max : 144 km/h
Poids : 990 kg