SEW USOCOME, une nouvelle fois récompensée

La société SEW-USOCOME, filiale française du groupe allemand SEW, installée depuis 60 ans au nord de l’Alsace à Brumath et Haguenau et moteur de l’industrie du futur, vient d’obtenir la certification ISO 45001, une première en France pour le secteur métallurgique.

0
135

C’est la quatrième norme internationale obtenue par SEW USOCOME, après l’ISO 9001 pour le management de la qualité en 1992, l’ISO 14001 dédiée au management de l’environnement en 2014, l’ISO 50001 au service de l’énergie en 2015, et enfin l’ISO 45001 qui valide cette année sa politique exemplaire en matière de santé et de sécurité au travail. 

« Nous avons toujours travaillé dans le désir d’améliorer les conditions de travail, en termes de santé et de sécurité, cette certification permet de standardiser les choses. Chez SEW USOCOME, les conditions de travail sont très bonnes, car nous responsabilisons les personnes avant tout », explique Cédric Sonrel, responsable HSE France et pilote de la mise en place de la certification ISO 45001.

Une première en France dans la métallurgie

Chacun étant responsable de sa sécurité. Tout le monde se pose les bonnes questions. Cela paraît simple, mais ce n’est pas forcément une évidence. Par exemple, travailler avec des gants anti-coupures n’est pas très pratique mais cela protège des éléments abrasifs; ceux qui travaillent chez SEW USOCOME portent des gants, question de sécurité, une priorité ! 

Quand cette grande société obtient cette certification, une première en France dans la métallurgie (même si elle n’a été créée qu’en mars 2018), cela n’étonne personne. Ce n’est pas une médaille en chocolat, mais une reconnaissance du système d’un travail sur du long terme.

« La sécurité est une chose importante, elle touche tout le monde. Nous construisons des moteurs, c’est de l’horlogerie un moteur, chaque commande est unique, et donc ici, l’excellence est toujours recherchée, dans tous les domaines », poursuit Cédric Sonrel qui a pu compter sur des salariés impliqués.
« Chaque personne a été vue, le service HSE ou son manager lui a donné une explication et un fascicule, mais chaque salarié lorsqu’il arrive en poste est formé à la sécurité, la préparation à cette certification n’était en fait qu’une piqûre de rappel », conclut le responsable HSE. De quoi voir plus loin pour le développement de grands projets prévus dans les mois et les années à venir. Cette certification sera une aide précieuse.