Roxane, crazy in arts

Roxane Enyegue est née à Strasbourg en 2001. Elle vit en famille en Alsace du Nord, à Drusenheim, et elle a fréquenté le collège à Haguenau jusqu’à la cinquième. En 2015, l’adolescente remporte le Concours «Jeunes talents c’est le moment» parrainé par le pianiste haguenovien Vincent Bidal et organisé par la Ville de Haguenau en partenariat avec « Haguenau, Terre de Réussites ». Elle poursuit ses études (en terminale S), mais elle rêve d’un destin mondial. Et justement, du 9 au 22 juillet, elle représentera la France au Championnat du monde des arts du spectacle à Los Angeles. À seulement 17 ans, Roxane voit déjà très loin.

0
211

Ce n’est pas un hasard cette sélection pour représenter la France à
Hollywood ?

J’ai toujours chanté, toujours été passionnée. Je fais du piano depuis toujours et j’étais dans une chorale à Haguenau. J’ai fait de la danse également. À dix ans, je suis entrée au conservatoire de danse et l’année d’après en piano. Ce que j’aime c’est être une artiste complète, mélanger plusieurs arts sur scène, pouvoir faire du piano et du chant, mais aussi danser. Quand j’ai gagné le concours «Jeunes talents c’est le moment», cela m’a ouvert plusieurs horizons. C’était sur une chanson d’Indila, j’avais chanté, joué du piano et dansé en même temps, ce qui m’avait permis de l’emporter. J’ai toujours été passionnée par les stars américaines comme Beyonce ou Rihanna, ou Michael Jackson, les icônes.

Ce championnat du monde des arts du spectacle, c’est une chance ?

Oui, c’est le seul concours des arts du spectacle avec plusieurs catégories comme le chant, les instruments, le mannequinat, etc. Plus de soixante pays y participent, avec une équipe pour représenter tous les domaines artistiques. L’équipe de France, composée d’une vingtaine de membres, sera à Cannes avant de s’envoler en Amérique en juillet. Même si l’équipe est déjà constituée, nous représenterons la France lors de la finale « Révélation des étoiles », en ouverture du Festival de Cannes. Ce concours permet de révéler les talents de demain et les aide à s’accomplir dans leur vie d’artiste, c’est un beau tremplin.

Comment avez-vous gagné cette sélection ?

J’ai vu une annonce sur internet, j’y suis allé, j’ai passé des castings à Paris et je me suis qualifiée. J’ai postulé dans la catégorie instruments, mais aussi en chant et en danse. Aux États-Unis, le temps sera limité à une minute par prestation, une seule minute pour faire ses preuves. J’ai préparé une prestation par catégorie, donc une minute de chant, une minute de piano et une minute de danse. Il y aura plusieurs tours éliminatoires jusqu’à la scène finale devant les plus grands producteurs. Ce concours international offre une grande visibilité.

Et après tout ça ?

J’aimerais beaucoup devenir chanteuse, et m’accompagner au piano, voilà… Je veux
« performer », faire de grandes scènes et signer dans une grande maison de disques. Je rêve de vivre de ma passion et de faire une carrière comme les grandes stars américaines.