Robin Leon, Schlager Lover

Cap au sud pour Robin : le petit prince du Schlager made in Alsace a pris quelques jours au Lavandou pour tourner son nouveau clip. Un nouvel élan fort en symbole pour le gamin d’Ettendorf.

643
© CARLO BÖHLER (BOEHLER CONSULTING)

C’est tout fraîchement revenu d’un périple dans le sud de la France que Robin décroche son téléphone. Toujours cette voix particulière, cette pointe d’accent difficile à situer, et cette bonne humeur inaltérable. « On a passé quatre jours au Lavandou pour le clip, c’est une très belle région que je connais très bien puisque j’y vais tous les ans depuis que je suis né ! Je connais les criques, les beaux coins où il y a moins de touristes. »

Et quoi de mieux que la mer, un bateau ou un jet ski pour illustrer son nouvel hymne de l’été, « Das Ist Sommer » ? « C’est très latino, un thème très estival », confirme Robin. Assuré par sa nouvelle production allemande, le clip sortira début juillet. « Il nous reste quelques plans à tourner ici en Alsace, et ensuite ça devrait aller assez vite. »

UNE ANNÉE 2021 BIEN REMPLIE

Celui qui a été ému de recevoir énormément de messages pendant le confinement, « plus qu’après ma victoire à Immer Wieder Sonntags !», a désormais hâte de retrouver la scène, lui qui ne s’est plus produit en live depuis maintenant huit mois. « J’ai continué à produire en studio, mais la scène, je me demande comment ce sera ! (rires).» Les premières planches qui le soutiendront, ce sera a priori du côté de Dettwiller, ce 19 juin. Pour le reste de l’été, comme pour beaucoup d’artistes, « il y a encore pas mal de points d’interrogation ». La faute aux jauges des festivals et autres scènes de l’été. Ce qui est certain, c’est qu’il faut cocher la date du 3 septembre sur vos agendas. « Je fêterai mes 5 ans de carrière, à Ettendorf, en open air. Et si tout va bien, je présenterai plusieurs chansons de mon nouvel album, qui devrait sortir à l’automne. »

Intéressant ! Nouvelle production, nouvel album… Nouveau Robin Leon ? « Je ne suis pas trop pour les grands changements. On retrouvera les sons un peu rétro que j’aime bien. J’ai un nouveau producteur, de nouveaux compositeurs, mais ça reste ma musique. » Quelque chose d’entraînant, forcément.

CONTENUS SPONSORISÉS