Réunion d’initiative locale à Lembach

Dans le cadre du grand débat national, vendredi 1er février, Charles Schlosser, maire de Lembach, a proposé une réunion d’initiative locale aux habitants de la commune. Plus d’une quarantaine de participants étaient présents dans la salle des fêtes de la mairie.

0
125

“Cette rencontre entre citoyens est primordiale », a souligné Charles Schlosser en ouverture de débat. Il a rappelé qu’un cahier de doléances est ouvert en mairie. Il a ensuite laissé la parole à Jean-Paul Hoppstädter, animateur de la réunion et habitant de Lembach, qui a expliqué le déroulement.Quatre groupes de travail ont été constitués pour permettre un diagnostic de la situation sur un thème précis : fiscalité et dépenses publiques, organisation de l’état et des services publics, démocratie et citoyenneté, et transition écologique. Les observations ont été rapportées lors du débat général.  

Quatre thèmes, mais de nombreuses interrogations

Les participants ont noté de nombreuses propositions selon les différents thèmes. Quelques exemples parmi elles : pour les particuliers, un remaniement des tranches d’imposition pour une meilleure équité ainsi qu’une reconsidération de l’impôt pour les grandes entreprises n’ayant pas leur siège social en France, une diminution du train de vie de l’État, le développement des énergies renouvelables (éoliennes et panneaux solaires)… Ils ont aussi levé de nombreuses interrogations comme le réaménagement des territoires (transports en commun), le circuit de production des batteries pour les véhicules électriques (pollution), le rôle des médias qui n’apportent pas toujours des images positives… mais aussi comment prendre le vote blanc en considération ? Et qu’est-ce qu’un citoyen aujourd’hui ?

Un député sans sa casquette d’élu

Frédéric Reiss, Député de la circonscription, était présent à la réunion d’initiative locale « en tant que citoyen », comme il l’a souligné. À la fin du débat, Charles Schlosser l’a invité à prendre la parole. Frédéric Reiss a salué l’initiative prise à Lembach pour l’organisation de la réunion avant de rappeler que l’écologie est au centre du débat en Alsace du Nord, « nous sommes sur un territoire à énergie positive pour la croissance verte ». 

Il a aussi noté que « nous sommes les champions de la fiscalité en Europe », et a souligné que celle-ci « est juste, lorsque chacun paye sa part à hauteur de ses revenus ». Frédéric Reiss a aussi interpellé le public sur la question du numérique : « il est en train de révolutionner la société » et a appuyé sur l’image dramatique de la France à l’étranger depuis le mouvement des gilets jaunes, « on doit se respecter les uns les autres ». Il souhaite notamment « qu’en haut lieu, on prenne conscience de la richesse de nos territoires ».