Restauration du Mémorial

284

Depuis octobre 2018 a lieu une restauration du Mémorial de la Déportation, une restauration nécessaire en raison d’un risque de chute de pierres. La flamme mémorielle est une structure en béton habillée de pierres blanches, datant de 1955. Un impressionnant échafaudage de 35 m de haut a été mis en place sur celle-ci pour permettre les opérations, et l’accès à la nécropole et à l’esplanade du mémorial sont interdits depuis de longs mois. Près de 210 tonnes de pierres sont déposées et nettoyées, seule une quarantaine seront éventuellement remplacées avant d’être remises en place, et l’ensemble du monument sera nettoyé. L’intervention vise à sauver les bâtiments et à leur redonner leur authenticité. Le tout devrait être terminé pour le mois de novembre.   

CONTENU SPONSORISÉ