Repartir avec son Gourmet Bag

0
193

Le Gourmet Bag arrive sur le territoire de la Basse-Zorn et permet aux gourmands qui ont les yeux plus grands que le ventre, de repartir d’un restaurant avec les restes de leur assiette et ainsi éviter le gaspillage.

Le Doggy Bag, largement utilisé aux Etats-Unis, n’avait pas convaincu les Français. Ce n’est pas son utilisation, mais plutôt son nom (littéralement « sac pour le chien ») qui avait découragé les citoyens d’un pays très porté sur la gastronomie. Il se veut pourtant pratique, économique et écologique : il permet au client d’un restaurant de repartir avec les restes de son délicieux plat et de les consommer plus tard.

En 2014, le Ministère de l’Agriculture lance alors le Gourmet Bag : une appellation plus valorisante et gourmande afin de participer à la prévention du gaspillage alimentaire en restauration commerciale.

Dans le cadre du plan local de prévention des déchets, c’est ce Gourmet Bag que la Communauté des Communes de la Basse-Zorn, très impliquée dans la cause environnementale, a décidé de promouvoir sur son territoire. La collectivité s’est en effet engagée dans une politique de sensibilisation des habitants et visiteurs aux problématiques environnementales.

Elle met régulièrement en place des actions telles que la Basse-Zorn à l’An vert, une manifestation éco-citoyenne pour informer les habitants sur des actions liées au développement durable. Des composteurs collectifs, du matériel compostable, etc. ont également été mis à disposition des associations.

13 volontaires pour débuter

Treize restaurants volontaires de Hoerdt, Geudertheim, Gries et Weyersheim ont décidé de s’engager dans cette démarche du Gourmet Bag. Un kit leur est fourni gratuitement. On y retrouve des boites alimentaires entièrement compostables (étiquette comprise) disponibles en deux tailles, des chevalets promotionnels à mettre sur les tables, un sticker à apposer sur la vitrine du restaurant pour une meilleure identification ainsi qu’un guide pratique à l’attention des restaurateurs.

Les treize se doivent désormais de proposer ce service à tous leurs clients qui ne finissent pas leurs assiettes. C’est le cas par exemple du restaurant Le Borsalino à Hoerdt. « Nous déplorons le gaspillage alimentaire, et nous proposons un service à emporter depuis de nombreuses années, pour emballer les restes de pizzas ou encore la viande » explique Michel Daul, directeur du restaurant.

Désormais ce sont des emballages entièrement compostables qui leur sont directement fournis, ce qui réjouit également Catherine Stoeckel, gérante du Panoramique à l’Hippodrome de Hoerdt, qui trouve cela bien plus pratique.

Les Gourmets Bag sont proposés chez les restaurants partenaires depuis le
24 octobre. La liste des participants est à retrouver sur www.cc-basse-zorn.fr