Renault prend en main la prochaine Micra

0
42

En grande difficulté, l’Alliance a été contrainte de se réorganiser. Le maillon faible actuel du groupe, Nissan, a revu en profondeur sa stratégie commerciale. Lors de la présentation du plan de relance, Ashwani Gupta, le numéro 2 du constructeur japonais, a confirmé que la firme allait axer son offre européenne autour des véhicules électriques et des SUV, laissant de côté des modèles emblématiques comme la Micra. La citadine ne tire cependant pas sa révérence. Il y aura bien une sixième génération. C’est Renault qui aura la charge complète de son développement et de sa production.