Pechelbronn – Redécouvrir l’histoire folle du pétrole

Le Musée français du pétrole a rouvert ses portes au public le 2 juin. Le lieu qui retrace l’histoire du pétrole dans l’Alsace du Nord propose des visites guidées en extérieur.

1285

Oubliez les gisements du Texas, ou Les Aventures de Tintin au pays de l’or noir. Car oui, on trouve aussi du pétrole en Alsace ! Et même si de nombreux articles ou reportages ont déjà été réalisés sur le Musée français, les regards interloqués des habitants ou des touristes qui découvrent cette histoire sont toujours aussi nombreux. 

« Et pourtant cette histoire est longue sur le territoire », sourit Pascale Roll-Schneider, médiatrice culturelle du Musée. « Nous ne sommes pas seulement un musée scientifique dédié au pétrole. C’est aussi un site historique qui raconte 500 ans d’histoire, qui aborde beaucoup de thématiques », ajoute-t-elle. Et cette passionnée de raconter les premières méthodes d’extraction et d’utilisation du fameux liquide remontant au Moyen-Âge. « On l’utilisait alors pour se soigner, les Égyptiens en faisaient déjà l’usage. Plus tard, le pétrole est utilisé pour graisser les chariots avant l’avènement de l’ère industrielle.» 

Exposition à ciel ouvert

Cette histoire, le Musée français du pétrole la retrace à travers son exposition permanente.
« Il faut savoir que depuis le deuxième confinement d’octobre, nous n’avons pas arrêté de travailler », affirme Pascale Roll-Schneider. De cette période est née une exposition à ciel ouvert qui a donné lieu à 16 bâches placées sur d’anciens sites patrimoniaux et historiques de Pechelbronn : le casino, le carrefour central ou encore les bains thermaux, tous liés à l’histoire pétrolière. « Ces bâches montrent d’anciennes photos et présentent le site au moment de son activité. Elles complètent les dix premières bâches mises en place en 2020 », détaille la médiatrice culturelle qui en profite d’ailleurs pour lancer un appel au bénévolat, aux passionnés qui auraient à coeur de s’investir au Musée, que ce soit dans des tâches administratives ou des visites guidées. Actuellement, 6 à 8 bénévoles s’activent lors des sorties scolaires ou l’accueil des 4 à 5.000 curieux qui visitent le musée chaque année.  

CONTENUS SPONSORISÉS