Rapprochement de deux collectivités territoriales

Le 1er janvier 2019, la commune de Val de Moder s’est agrandie : Ringeldorf a rejoint Pfaffenhoffen, Uberach et La Walck. Et pour les 150 nouveaux concitoyens, pas de perturbations à signaler.

0
168

Le 1er janvier 2019 a vu la naissance de la nouvelle commune de Val de Moder : elle compte aujourd’hui environ 5 200 habitants. Lors du premier conseil municipal, le 7 janvier, de nouvelles élections se sont déroulées : Jean-Denis Enderlin a été élu maire de Val de Moder.

Ont suivi les élections de Daniel De bonn, maire délégué de La Walck, au poste de premier adjoint, et de Dominique Gerling, maire délégué d’Uberach, et Francis Weber, maire délégué de Ringeldorf, au poste d’adjoints.

Le nouveau conseil municipal est représentatif de l’ensemble des communes. Il compte 59 conseillers municipaux : 23 de Pfaffenhoffen, 15 d’Uberach, 14 de La Walck et 7 de Ringeldorf.

Mutualisation des moyens financiers, techniques et humains

Pour Francis Weber, maire délégué de Ringeldorf, « le rapprochement était nécessaire. Une synergie positive résulte d’un intérêt réciproque et à l’envie d’évoluer ensemble ». D’ailleurs, la réflexion de ce rapprochement n’est pas nouvelle : Ringeldorf fait partie du Regroupement Pédagogique Intercommunal depuis une quarantaine d’années et le flux des habitants vers le centre d’intérêt commercial de Val de Moder est naturel et évident.

Les changements sont d’ordre administratif. Ringeldorf a quitté la Communauté de communes du Pays de la Zorn et fait partie de la Communauté d’Agglomération de Haguenau. Toutefois, le quotidien des habitants n’est pas perturbé.

«Ringeldorf ajoute aussi un potentiel foncier à Val de Moder», souligne Jean-Denis Enderlin, maire de Val de Moder et vice-président de la Communauté d’Agglomération de Haguenau. « Une commune rencontre la même problématique financière que toute entreprise », ajoute-t-il.

De nombreux projets sont au programme : la rénovation de l’école Schweitzer, l’étude d’une résidence senior, des travaux de rénovation place de la République et rue de Haguenau, la construction d’un vestiaire au FA Val de Moder, le réaménagement de l’ancienne école d’Uberach, et à Ringeldorf, l’achat d’une stèle commémorative et des travaux sur le réseau d’éclairage public.