Quelle piste pour Sébastien Loeb ?

0
37

Loeb en a terminé de son année 2018, avec un dernier podium en rallycross. Dans quelle discipline le retrouvera-t-on en 2019 ?

Ca ne lui est pas arrivé souvent, mais Sébastien Loeb a trouvé un maître. En rallycross, défier Kristofferson et sa Polo, c’était mission impossible. Le pilote alsacien a néanmoins conclu le programme de Peugeot avec un podium en Afrique du Sud, qui lui offre une 4e place mondiale, juste devant un certain Petter Solberg, insatiable ferrailleur nordique, et ex-rival du WRC.

Fin brutale pour l’équipe, qui a appris le mois dernier que c’était terminé pour elle. Donc pour ce baquet, c’est mort. Que faire en 2019 ? L’Haguenovien est au stade de la réflexion.

Repartir en rallycross, une discipline qu’il a vraiment appréciée, mais avec sa propre écurie Sébastien Loeb Racing ? « C’est loin d’être gagné », reconnaissait Loeb il y a quelques jours dans les colonnes des DNA.

Quel volant pour quelle compétition ?

Pourquoi pas le WRC alors ? À chaque fois qu’il est revenu « pour le fun », Sébastien Loeb a prouvé qu’il pouvait être compétitif. Alors, pourquoi pas refaire une année complète, histoire de damer le pion à Sébastien Ogier, qui va finir par avoir son record de titres en ligne de mire si ça continue ? 9 titres de champion du monde pour l’Alsacien, 6 pour le Gapençais… Un peu comme un Federer qui chercherait à freiner un Djokovic…

Dernière solution, le WTCR, la coupe du monde des voitures de tourisme. Du circuit, de la bagarre. Ça pourrait lui plaire, mais avec quelle écurie ?

Seule chose certaine pour l’heure, 2019 commencera par le Dakar, au volant d’une voiture privée, un vrai risque. « Je viens là pour me faire plaisir », a sobrement commenté le champion. Mais avec la conscience que son palmarès, son statut, son aura, lui interdisent de jouer autre chose qu’un podium. Le mois de décembre sera consacré à la préparation physique, parce que le parcours, à travers les dunes du Pérou, promet d’être très exigeant. Mais pas de quoi effrayer l’Alsacien de 44 ans.