Que faisiez-vous lors des premiers pas sur la Lune ?

Le 20 juillet 1969, Neil Armstrong, l’astronaute américain, a été le premier homme à marcher sur la Lune : 600 millions de spectateurs à travers le monde sont devant leur écran télé et suivent ce moment historique. En France, il est 3 heures 56 minutes et 20 secondes : c’est le 21 juillet. Et vous, que faisiez-vous à ce moment précis ?

0
42

Benoît de Niedermodern, 73 ans

« J’étais jeune stagiaire à l’ancien hôpital psychiatrique de Brumath et je démarrais, pour la première fois, la permanence de nuit avec sept nuits d’affilée. Il y avait une seule télé au rez-de-chaussée de ce grand bâtiment sur trois étages. Mon collègue et moi nous relayons afin de suivre l’événement en direct en dévalant les escaliers. Et je dois avouer que j’en ai profité bien plus que lui. »

Jean de Reichshoffen, 75 ans 

« J’étais marié depuis trois ans à cette époque, et, avec ma femme, nous donnions un coup de main dans un petit restaurant de la région. Ce soir-là, le restaurant avait accueilli une fête de famille et nous étions tous les deux en cuisine : je lavais les assiettes et ma femme les essuyait. Nous avons suivi l’exploit sur un transistor accroché contre le mur de la cuisine et nous n’en perdions pas une miette. La corvée de vaisselle est passée comme une lettre à la poste. »

Claudette de Niederbronn, 78 ans

« Nous habitions Lyon et avions l’habitude de passer nos vacances en Ardèche. En juillet 1969, nous avions loué un gîte à Orgnac en Ardèche. Durant toute la journée, la radio avait abondamment parlé de la mission Apollo 11. Notre gîte n’était pas équipé de la télévision, mais notre voisin –un monsieur âgé vivant seul – nous avait gentiment proposé de venir voir les images chez lui. Vers 21h, nous y étions installés, mais il a fallu attendre de longues heures pour voir sortir les astronautes. Je suis alors rentrée avec notre fils, et mon mari est venu nous prévenir lorsque la sortie a été annoncée, vers 3h30. Vers 4h, nous avons vu Armstrong descendre du module et sauter sur le sol lunaire. Je me souviens encore de notre émotion en vivant ce moment exceptionnel. Peu de temps après, ce fut le tour d’Aldrin de poser le pied sur la Lune.  Après différentes opérations, les astronautes ont planté un drapeau américain. Mon mari eut l’idée de prendre une photo des images diffusées en noir et blanc. Évidemment, la qualité n’était pas très bonne, mais j’ai tenu à garder cette photo en
souvenir.»