Quand les mots touchent votre âme

Originaire du Haut-Rhin et installée depuis plusieurs mois à Nehwiller, Carine Zoller est l’autrice de plusieurs ouvrages dédiés au bien-être. Son premier roman, « Eugénie, une si belle âme », est paru en librairie fin octobre, il évoque le destin de deux femmes lors de deux époques différentes.

740

Depuis plus de dix ans, Carine Zoller remplit des cahiers d’écriture. « Petite fille déjà, j’écrivais. J’aime les beaux mots alors je lis beaucoup des auteurs comme Shakespeare, Victor Hugo… Les mots soignent les maux », raconte la romancière. Issue du vignoble alsacien haut-rhinois, Carine Zoller a été journaliste, professeur d’allemand et guide au château de Hohlandsbourg pendant dix ans, « une étape professionnelle riche et merveilleuse, aussi spirituelle, car le contact humain y prenait une réelle ampleur ». Carine Zoller est une passionnée, « la passion est liée à la spiritualité », confie l’autrice, « elles me donnent la satisfaction et le bonheur de me lever chaque matin ».

Une rencontre singulière

« C’est un conte romantique qui nous ouvre à l’âme de l’autre, où les mémoires ont la part belle et laissent planer un parfum de mystère », explique Carine Zoller. Jeanne, une des protagonistes du roman qui en est également la narratrice, est une femme du 21e siècle. Elle habite la maison où Eugénie a vécu au courant du 18e siècle.

Le roman livre leurs confidences, les dialogues y oscillent entre passé et présent. Imprégnée par la foi, fraternelle et bienveillante, Carine Zoller possède le don de clairvoyance. Et, comme ses héroïnes, la romancière vit entourée de nombreuses âmes. « Notre maison actuelle date de 1777 : elle a une âme, c’est une entité à part entière ». Elle ajoute que, dès le franchissement de son seuil, l’inspiration de sentiments réels l’a envahie.

« Eugénie, une si belle âme » est une histoire de femmes, de la petite fille à la mère de famille. « Elles témoignent et dressent un tableau juste et vrai de leur époque, sublimées par leur foi », explique Carine Zoller. Car, selon la romancière, le seul but de toutes ces choses réalisées ou à réaliser par chacun, sur terre, est de créer un lien avec l’autre. Ne serait-ce pas la clé du bonheur ?

« Eugénie, une si belle âme » éditions du Bastberg – Carine Zoller sera présente à l’atelier Béata 13 Grand rue à Woerth les 30 novembre et 1er décembre et au marché de Noël à Reichshoffen le dimanche 8 décembre.

CONTENUS SPONSORISÉS