Preuschdorf – Quinze artistes en case

L’exposition « L’Autre-Forêt » a démarré à la Case de Preuschdorf. Jusqu’au 6 juin, les curieux pourront admirer des sculptures, des peintures, des gravures, des installations et même des créations en art textile d’une quinzaine d’artistes.

47
Les œuvres à acquérir sont diverses et variées. / ©DR

La Case est située au pied du Parc Naturel régional des Vosges du Nord, à Preuschdorf. Elle ouvre ses portes au public pour des expos collectives, fruit d’une période de création et d’échanges entre artistes d’ici et d’ailleurs. Depuis le 14 mai, ils sont quinze à participer à l’exposition, comme Céline Abadine, Paola Bousseau, Roman Dörholt, Pierre Gangloff ou encore Julie Gonce. La liste complète des participants est disponible sur la page Facebook de la Case. L’un d’eux, Mathieu Venon, originaire de Nouvelle-Calédonie, a inauguré la résidence en s’installant dans l’appartement du premier étage en avril. L’exposition se déploie sur plusieurs espaces et propose tous types de créations artistiques. Pour l’occasion, l’atelier de la Case est devenu « la boutique de l’Autre-Forêt ». De nombreuses œuvres et des bijoux peuvent être achetés et emportés sur le champ. En complément, des pièces de Jean-Pierre Lux, de Willy Daumann, de Cécile Robert, d’Arthur Dam et de David Wema sont aussi disponibles.

Différents rendez-vous

Des créations sont aussi exposées à seulement deux kilomètres de là, à la Galerie du Puits 1, à l’entrée de l’ancien site industriel du Carreau Clémenceau (K’RO) à Merkwiller-Pechelbronn, véritable vestige de l’histoire pétrolière en Alsace. Une exposition appelée « Traces & Renaissance » y est accessible de 15h à 21h. Trois artistes occupent les deux espaces de présentation: Fany Edwin, Dominique Haettel et Miriam Schwamm. Retour à la Case le 26 mai, de 14h à 18h, pour la dixième Kunstdruckfest (fête de l’estampe). Sous le hangar et dans la cour, diverses expérimentations et ateliers d’impression sont proposés aux visiteurs. Par exemple, il est prévu de faire des tirages avec le grand rouleau à gazon. L’exposition se clôturera en musique le 6 juin.

CONTENUS SPONSORISÉS