Premier canicross de la Chapelle : les chiens filent un coup de patte

L’association Elsass dog passion organise sa première course tractée le dimanche 27 mars à Neewiller-près-Lauterbourg*. Avec ses copines passionnées de chiens, Delphine Lambert a créé l’association en août 2019.

110
Delphine Lambert et sa chienne Mystic s’entraînent pour le canicross de la Chapelle. / ©DR

Tous âges et toutes races: la course de traction se démocratise. Maîtres et chiens se retrouvent sur les chemins, harnachés un par un ou à plusieurs, et font du sport ensemble, à pied, VTT, en trottinette ou kart. C’est ce qui a motivé Delphine Lambert, 45 ans, à créer l’association Elsass dog passion.

Elle compte aujourd’hui une trentaine d’adhérents, des bambins, accompagnés par leurs parents, aux retraités. Et contrairement aux croyances, « le canicross n’est pas réservé aux chiens nordiques », appuie Delphine, dont la chienne Mystic est croisée. « Il y a de moins en moins de huskies d’ailleurs, moi j’ai vu des border collies, des greysters, des bullies… »

Un harnais adapté à la pratique sportive

L’objectif pour elle est avant tout de « rassembler et faire connaître les bonnes pratiques ». Un simple collier ne suffit pas pour être tracté, « c’est comme si nous, on courait avec des chaussures à talon, plaide-t-elle. Pour que le chien vieillisse sans problème squelettique, le harnais doit être adapté à la pratique sportive ».

Sûr qu’avec leur entraînement hebdomadaire et chapeauté par d’anciens champions, les membres d’Elsass dog passion seront prêts pour la première course de la Chapelle. « Nous avons créé un parcours de 5 km, adaptable aux juniors, vallonné, entre Lauterbourg et Wissembourg, avec vue sur les Vosges et la Forêt noire », se réjouit Delphine.

*Inscriptions sur canicompet.com

CONTENUS SPONSORISÉS